La rentrée de versac py

Autres informations / 04.02.2016

La rentrée de versac py

INTERNATIONAL

 MEYDAN (AE), JEUDI

 AL MAKTOUM CHALLENGE ROUND 2 (Gr2 PA)

LA RENTRÉE DE VERSAC PY

Versac Py (Njewman) est le cheval de classe du lot, mais à 9ans, il n’a plus systématiquement la même efficacité que par le passé. Le représentant du cheikh Hamdan s’est classé deuxième de l’édition 2013 de la Kahayla Classic (Gr1 PA), l’épreuve de référence à Meydan. Après avoir connu quelques "jours sans", il s’est facilement imposé dans l'Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1) au mois de mars 2015. Cet élève de Pierre-Yves Juillard et Yves Plantin a ensuite pris la onzième place dans l’édition 2015 de la Kahayla Classic (Gr1 PA), après avoir été contrarié pendant le parcours.

RB Smokin Rich (Th Richie) est le deuxième cheval de la course, selon les handicapeurs locaux. Ce pensionnaire d’Éric Lemartinel aborde pour la première fois la distance de 2.200m. Les dernières sorties de ce représentant du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan n’ont pas été probantes. Cette casaque sera également celle de Richlore (Th Richie), lauréat de l’édition 2015 de L’Al Maktoum Challenge Round 2 (Gr2 PA). Il a ensuite déçu et n’a pas réussi à fournir à nouveau une telle valeur.  

Le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan sera représenté par deux concurrents dans cette épreuve. Haanoof (Quazar) a suivi le circuit de sélection français à 3ans, où elle s’est bien comportée face à des concurrents de haut vol. Septième du Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA), en terrain souple, elle a ensuite pris la direction des Émirats Arabes Unis. Cette fille de Quazar (Djeflor), dont seuls deux produits ont couru en France, s’est montrée régulière dans son nouvel environnement. Elle a progressivement monté les échelons, avant de tenter à nouveau sa chance, sans succès, au niveau Gr1 PA. Haanoof reste sur deux bonnes sorties dans des handicaps. Haajeb (Mawood), autre représentante du cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, n’a jamais réussi à monter sur le podium en six tentatives au niveau Groupe aux Émirats Arabes Unis.

Burning Breeze (Burning Sand) n’a pas brillé depuis son arrivée aux Émirats Arabes Unis. Il reste sur deux sorties infructueuses, en 2015 et en 2016. Ce pensionnaire d’Helal Al Alawi a débuté sa carrière aux États-Unis, où, sans faire parti des meilleurs, il a décroché plusieurs accessits au niveau Groupe. Enfin AF Lafeh (Amer), le dauphin de Versac Py dans l'Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1) en 2015, a lui aussi eu des difficultés à répéter par la suite.

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.