Rêve de sivola ne lâche rien

Autres informations / 21.02.2016

Rêve de sivola ne lâche rien

HAYDOCK (GB), SAMEDI

RENDLESHAM HURDLE (GR2)

RÊVE DE SIVOLA NE LÂCHE RIEN

De retour sur les claies, après une cinquième place dans un Gr2 en steeple, Rêve de Sivola (Assessor) en a profité pour enlever le Rendlesham Hurdle (Gr2), samedi à Haydock. Comme il en a l’habitude, il a pris les devants de la course pour faire parler sa grande tenue. Il a dirigé les débats à une allure sélective. À l’entrée du tournant final, son jockey, Richard Johnson, a commencé à l’actionner aux bras. Courageux, Rêve de Sivola n’a rien lâché, il a écœuré un à un les rivaux qui ont essayé de l’attaquer. Une fois la dernière claie sautée, il s’est même détaché avant que One Track Mind (Flemensfirth) ne réduise l’écart pour finir deuxième à trois quarts de longueurs de Rêve de Sivola. Six fois vainqueur de Gr1, dont une fois à Auteuil, dans le Grand Prix d’Automne 2013, l’élève de Gilles et Thomas Trapenard a apprécié le terrain lourd d’Haydock. Son entraîneur, Nick Williams, a déclaré : « Il a très bien sauté les trois derniers obstacles. S’il avait été fautif à la dernière claie, il aurait été en difficulté pour la victoire. Il ne doit rien à personne. Il a gagné tellement de bonnes courses, même si ce n’est pas un cheval de World Hurdle. Je ne suis pas sûr de ce que nous allons faire maintenant. Il ne courra pas pendant au moins six semaines. La France ne propose pas un bon programme pour lui puisqu’il n’a que deux courses aux alentours de 4.800m : la Grande Course de Haies d’Auteuil et le Grand Prix d’Automne. En Angleterre, il est à son meilleur niveau en décembre, janvier et février lorsqu’il a le terrain qu’il aime. Il a aussi déjà bien couru en steeple par le passé. Nous allons voir. »