Brillante victoire de famous mark dans le grand prix de son altesse royale le prince moulay rachid

Autres informations / 23.03.2016

Brillante victoire de famous mark dans le grand prix de son altesse royale le prince moulay rachid

International

Brillante victoire de Famous Mark dans le Grand Prix de Son Altesse Royale le prince Moulay Rachid

Photo 1

Famous Mark détaché à l’arrivée du Grand Prix de S.A.R. le prince Moulay Rachid – crédit Mondher Zouiten

Photo 2

Le toujours jeune et pétillant Gérard Rivases – crédit Mondher Zouiten

Le Grand Prix de Son Altesse Royale le prince Moulay Rachid (400.000 Dh, 1.900m), une épreuve pour pur-sang anglais de 4ans et plus nés et élevés localement, a réuni 7 partants. Cette course était l’attraction de la première réunion de gala de l’année, ce vendredi 18 mars à Anfa-Casablanca. Famous Mark (Mr Sydney) est le leader incontesté de sa génération. Monté par son partenaire attitré, Abderrahim Faddoul, le nouveau fer de lance de Jalobey Racing a fait étalage de sa classe. Il a pris le meilleur à la sortie du dernier tournant avant de se détacher  irrésistiblement. Ce 4ans laisse à plus de quatre longueurs les deux représentants du Haras royal les Sablons, Ibram (Technicolor Lover), associé à Gérard Rivases, et Badan (Zoubayd), principal rival du vainqueur, sous la selle de Stéphane Corette. La quatrième place est revenue au tenant du titre le "Jalobey" de 7ans Sultan (Sensible), confié à Thierry Thulliez. Le lauréat, par Mr Sidney et une fille de Peintre Célèbre, avait débuté de façon prometteuse sa carrière avec Jean de Roüalle. Il est ensuite passé sous la houlette de l’Italien Emilio Borromeo, qui a en charge depuis une année l’effectif de la famille El Alami. Rappelons qu’à la suite d’une série impressionnante de six victoires consécutives au Maroc, Famous Mark avait effectué un bref passage l’été dernier en France, chez Pascal Bary. Mais il semble que le poulain ne se soit pas adapté à son nouvel environnement.

Journée faste pour la casaque grenat. Les couleurs de la famille El Alami se sont également imposées dans le Prix Roman Tizgan (D, 50.000 Dh, 2.100m), une épreuve pour 4 ans et plus nés et élevés localement, grâce à Wurdi (Traditionally). Le lauréat était monté par Abdo Faddoul et il a rallié le poteau en toute quiétude avec quatre longueurs d’avance sur Ifriqya (Pigeon Voyageur), un représentant du Haras royal les Sablons, associé à Stéphane Coerette.

La casaque royale s’est distinguée par un superbe jumelé à l’arrivée du Prix Zakaria Hakam - Derby des 3ans (240.000 Dh, 1.750m) qui comptait huit partants. L’épreuve fut remportée de haute lutte par Humaydi (Sensible), auteur d’une remarquable fin de course sous la poigne toujours aussi énergique, la soixantaine dépassée, de l’inoxydable Gérard Rivases. Il s’impose d’une courte encolure aux dépens de Nefzawa (Sensible), associée à Zouhair Irdalan. Le public a réservé un accueil chaleureux au populaire jockey français, fidèle serviteur de la maison royale depuis une quarantaine d’années. Humaydi succède à Famous Mark au palmarès de cette épreuve convoitée.

Une ancienne pensionnaire de Freddy Head domine chez les importés. Dans la catégorie des chevaux nés hors du Royaume, le Prix du P.M.U. Marocain (240.000 Dh), sur 1.200m, pour 4ans et plus, a réuni quinze partants. L’épreuve a été survolée par Enduring Spirit (Invincible Spirit), montée par Jaouad Khayate. Il s’est permis le luxe de devancer de six longueurs Diamond Dust (Touch Down) suivi de Bhaktapur (Naaqoos). À signaler que Thierry Thulliez, partenaire de la favorite, L’Esquisse (Naaqoos), a chuté à la sortie des stalles. Ce fut fort heureusement sans gravité. En France, Enduring Spirit s’est classée deuxième – battue d’une courte tête – dans le Prix Sanedtki (B), sur la P.S.F. de Deauville, sous l’entraînement de Freddy Head. Cette élève de George Strawbridge fut achetée en novembre 2015, chez Arqana, par Zied Romdhane. Sa mère, Magic America (High Yield), s’est classée deuxième du Prix Morny (Gr1).

Les pur-sang arabes et les anglo-arabes. Côté pur-sang arabes, la Coupe de Vitesse (160.000 Dh, 1.200m) pour 4ans et plus comptait onze partants. L’épreuve a été enlevée de haute lutte par le surprenant 6ans Bihie (Dahess). Monté avec audace par Khalid Ibba, il s’impose d’une tête aux dépens du 5ans Tabarak Al Boraq (Dormane), associé à Zouhair Madihi. Le favori, Amenvol (Amenemhat), a terminé à la troisième place.  En lever de rideau, le Prix Amer (B, 70.000 Dh, 1.750m) pour 3ans, a confirmé la domination d'Amenraad (Amenemhat). Ce représentant de l’écurie Sedrati, monté par le jeune Rachid Amenai, a dominé de plus de deux longueurs Quarzal Al Boraq (D’Jaman). Le poulain de Jean-Claude Pecout reste invaincu en cinq sorties. Enfin, grande satisfaction de l’entraîneur Erick Sotteau, qui a vu la large victoire de son pensionnaire, Mahal (Zack Dream), dans le Prix Ain Sebaa (B, 60.000 Dh, 1.750m), pour 3ans anglo-arabes à 25 % de sang arabe. Ce cheval de l’écurie Zakaria Hakam, monté par Kacem Faddoul, a nettement devancé les favoris El Senor (Mahaf) et El Wood (Hair Do).