Ce n’était pas qu’un coup de chance en débutant avec valenka...

Autres informations / 10.03.2016

Ce n’était pas qu’un coup de chance en débutant avec valenka...

COMPIÈGNE, MERCREDI

PRIX DE RETHONDES (F)

Ce n’était pas qu’un coup de chance en débutant avec Valenka...

Abandonnée par les parieurs à 70/1 lors de ses débuts, le 25 février à Chantilly, Valenka (Sholokhov) avait très bien couru, prenant la deuxième place du Prix de la Croix Vaillant (F) derrière Pakora (Gentlewave), une pensionnaire de Philippe Sogorb qui possède des engagements classiques. Valenka a montré que cette performance n’était pas qu’un coup de chance, puisqu’elle a ouvert son palmarès dès sa deuxième sortie dans ce Prix de Rethondes. La représentante de MM Racing (Markus Münch) évoluait cette fois sur un terrain lourd – elle avait débuté sur la P.S.F. – et, en digne fille de Sholokhov, ce type de piste ne l’a pas rebutée. Ce n’était sans doute pas le maiden de l’année (comme dans la course F pour les mâles disputée trente minutes plus tôt), mais Valenka s’est débarrassée de ses rivales avec la manière. Elle a mené le peloton de la corde en face puis est restée en pleine piste, évoluant donc sans l’appui d’une lice, ce qui est toujours difficile à Compiègne.

Valenka domine ici la sixième du Prix des Marettes, Kutina (Kendargent) et Strategic Blue (Strategic Prince), qui avait bien couru lors de ses deux apparitions à 2ans.

Une nièce d’un gagnant de St. Leger allemand. Valenka a été élevée par son entraîneur, Markus Münch. Sa mère, Vera Longa (Lando) a déjà produit des chevaux utiles exploités par le même entraînement, comme Volpe Fiona (Tertullian), Vesper (Sholokhov) ou Varga (Adlerflug). Vera Longa est une sœur de Valdino (Black Sam Bellamy), qui a gagné le St. Leger allemand (Gr3), et de Virginia Sun (Doyen), deuxième du même classique germanique.