Du mouvement dans les valeurs

Autres informations / 18.03.2016

Du mouvement dans les valeurs

CHANTILLY, JEUDI

PRIX MONTENICA (L)

Du mouvement dans les valeurs

L’histoire des courses regorge de courses imperdables perdues et nous en avons eu l’illustration dans ce Prix Montenica (L) où le grand favori, Hurricane (Hurricane Cat) a été battu par Toliman (Hat Trick).

Comment expliquer cela ? Par une accumulation de petits éléments : Hurricane était tendu dans le rond et au moment de se rendre en piste ; il n’a pas eu une ligne droite fluide, devant changer de ligne ; et il était raccourci de trois cents mètres par rapport à ses dernières sorties. Mis bout à bout, tout cela fait qu’Hurricane a fourni une valeur nettement en-deçà de celle affichée dans le Prix de la Californie (L). Ce favori à 3/10 s’est retrouvé "prenable" par Toliman.

On a peut-être aussi assisté à un léger bouleversement dans la hiérarchie des jockeys. De retour après son hiver à Meydan, Christophe Soumillon était en selle sur Hurricane qu’il découvrait. Cela lui arrive rarement, mais il s’est retrouvé dans les mauvais coups dans la ligne droite. Pierre-Charles Boudot, qui montait Toliman – qui n’était qu’outsider ici – a, en revanche, donné un parcours fluide à son partenaire. Cet élément fait partie d’un tout qui explique le résultat final. Actuel leader au classement de la Cravache d’or, Pierre-Charles Boudot a vraiment marqué des points dans cette Listed. Il est en pleine confiance et c’est lui, actuellement, le jockey qui est toujours dans les bons coups.

Une vraie valorisation pour Toliman

Acheté 60.500 euros "a réclamer", le 13 novembre, par Rupert Pritchard-Gordon pour Robert Ng, Toliman avait pour objectif de se mettre en valeur en vue d’un éventuel export à Hongkong. Cette mission est accomplie, puisque sa valeur 43 va être revue à la hausse suite à ce succès. Toliman a commencé sa carrière chez André Fabre, pour la casaque de sa femme, et il est désormais aux bons soins de la famille Botti. Suite à ce succès, Alessandro Botti nous a dit : « Aujourd’hui, Toliman était vraiment magnifique. On pensait Hurricane imbattable, bien entendu. Comme quoi, il faut courir les courses... Concernant son programme, Toliman ira certainement sur le Prix Djebel. C’est un cheval très dur, qui est efficace de 1.300 à 1.600m. »

Pas d’affolement pour Hurricane

Pour l’entourage d’Hurricane, le hongre de 3ans n’a pas fourni la même valeur qu’à Cagnes-sur-Mer. Jean-Claude Rouget nous a dit : « Nous allons le remettre sur 1.600m. Il était raccourci de trois cents mètres et cela change beaucoup de choses. Nous avions essayé cette Listed sur 1.300m afin de nous ouvrir de nouvelles options. Le cheval est sur la brèche depuis Deauville en décembre. Il va maintenant avoir un temps de repos et reviendra d’ici quelques mois, peut-être dans le Prix Paul de Moussac. »

Des bouchons en prévention. Hurricane était muni de bouchons dans les oreilles à son arrivée dans le rond. « Par prévention, nous a expliqué Jean-Claude Rouget. Mais cela n’a pas changé grand-chose ici, car il s’est quand même montré tendu. Dès que le jockey monte dessus, son comportement change. » Lorsqu’un cheval est muni de bouchons comme Hurricane, ceux-ci doivent être retirés derrière les stalles, avant le départ.

La famille de Mr Greeley. Élevé par l’Écurie Peregrine Sas, Toliman est un fils de Tell it as it Is (Chester House) qui a gagné à l’âge de 4ans au Canada. Tell it as it Is est une fille de Talltalady (Naskra), gagnante à 2ans des Alcibiades Stakes (Gr2) et placée de Gr1 au même âge. Long Legend (Reviewer), la troisième mère de Toliman, a couru et gagné en Angleterre et est connue pour être la génitrice de Mr Greeley, gagnant de Gr1 avant de devenir étalon (il est notamment le père de la classique Finsceal Beo).

Le père de Toliman est Hat Trick, qui fait la monte à Gainesway (Kentucky) au tarif de 7.500 dollars. On le connaît en France, puisqu’il est aussi le père de Dabirsim XX, double gagnant de Gr1 à 2ans en France.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 19’’63

1.000m à 600m : 23’’22

600m à 400m : 11’’53

400m à 200m : 11’’35

200m à l’arrivée : 11’’39

Temps total : 1’17’’12

Et si Christophe Soumillon avait mieux monté...

Sitôt le poteau franchi, Christophe Soumillon, jockey d’Hurricane, avait, pour beaucoup, "perdu la course". Il est vrai qu’il s’est retrouvé dans les mauvais coups dans la ligne droite. Sans cela, Hurricane aurait, peut-être, passé le poteau en tête. Mais il est tout aussi évident qu’il n’aurait pas gagné de loin face à Toliman. Dans ce Prix Montenica, Hurricane a réalisé une valeur inférieure à celle de Cagnes-sur-Mer, et cela aurait également été le cas même si son jockey s'était montré plus inspiré.

VISIONNEZ LA VIDÉO DE LA COURSE

"JDG vidéo" est un nouveau service offert par JDG, en partenariat avec Equidia et France Galop.

Cliquez ici pour revoir la course en vidéo

http://www.jourdegalop.com/video.phphttp://www.jourdegalop.com/video.php