Garlingari dans le bon timing

Autres informations / 21.03.2016

Garlingari dans le bon timing

SAINT-CLOUD, DIMANCHE

PRIX EXBURY (Gr3)

Garlingari dans le bon timing

Comme c’est souvent le cas, le verdict du Prix Exbury (Gr3), premier groupe de l’année en France, a causé une petite surprise. C’est Garlingari (Linngari), en provenance du meeting cagnois, qui a tenu en respect Sumbal (Danehill Dancer), lauréat l’an dernier du Prix Greffulhe (Gr2) et cinquième du Prix du Jockey Club (Gr1). À cette époque de l’année, la forme joue un rôle capital, et Corine Barande-Barbe a joué cette carte à fond, sachant que son protégé, avec trois sorties cet hiver sur la Côte d’Azur, aurait un avantage certain. Stéphane Pasquier a parachevé le travail. Il a placé Garlingari en tête, alors que Sumbal galopait à trois quarts de longueur. À l’entrée de la ligne droite, il l’a laissé souffler, ce qui lui a permis de repartir et de toujours contrer Sumbal, tout en penchant légèrement sur lui. Une enquête a été ouverte par les commissaires, mais l’ordre d’arrivée n’a pas été changé.

Corine Barande-Barbe nous a expliqué : « Il ne m’étonne pas aujourd’hui ; en revanche, il m’a parfois déçue ! Stéphane Pasquier l’a parfaitement monté. À Cagnes, il n’a pas eu des courses dures, mais cela lui a permis d’arriver très en forme sur cette course. C’est un avantage, et c’était le bon moment pour gagner un Groupe. J’ai toujours pensé qu’il était bon : j’avais même voulu aller courir à Hong Kong avec lui, mais il n’avait pas été invité. Je pense qu’il est plus fort cette année et qu’il continue de progresser. L’an dernier, il avait conclu bon cinquième de cette course. Nombreux sont ceux qui pensent qu’il est meilleur en lourd. Il a déjà gagné un Quinté en bon terrain. Il peut donc se sortir de ce genre de piste aussi. C’est un petit cheval, assez léger et généreux, qui se prépare donc assez vite. Pour la suite de son programme, rien n’est encore décidé. À la base, je pensais au Défi du Galop pour lui… »

Rentrée satisfaisante pour Sumbal. Pour sa rentrée, Sumbal n’a pas démérité. Il était certainement moins affûté que le gagnant, ses objectifs se situant plus tard dans la saison. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, n’était pas déçu d’être battu, et nous a déclaré : « Sumbal était le seul 4ans de la course et sa rentrée est vraiment très satisfaisante. Il devrait monter en condition à la suite de cette sortie et c’est encourageant pour sa saison qui ne fait que commencer. C’est un cheval qui a besoin d’être bien équilibré pour fournir son effort, et il n’a pas eu l’occasion de rester bien en ligne ici. » David Redvers, manager de Qatar Racing, avait fait le déplacement avec le cheikh Fahad Al Thani. Il a confié que le poulain était encore très bébé.

Gagnant de cette course l’an dernier en allant devant, Affaire Solitaire (Danehill Dancer) a cette fois patienté. Il a réalisé une très belle ligne droite qui lui a permis de venir prendre la troisième place.

 

La famille de Carling. Corine Barande-Barbe est aussi l’éleveur de Garlingari (en association avec Jeanine Massy), qui appartient à la même famille que sa championne Carling. Garlinote (Poliglote), la mère du cheval, défendait déjà son entraînement. Elle s’est classée deuxième du Prix de Condé (Gr3) et cinquième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Elle a déjà produit des chevaux utiles comme Garlin Blues (Anabaa Blue), gagnant de Quintés, ou Gunga Din (Fuissé), placé de sept de ses neuf sorties. Elle nous a expliqué : « Garlinote a un yearling de Youmzain, et elle va pouliner  prochainement de Linngari. J’avais décidé de la renvoyer à cet étalon l’an dernier, à la même période, quand Garlingari s’était classé bon cinquième de cette course. Je trouvais que le croisement n’avait pas trop mal réussi. » Linngari officie désormais en Afrique du Sud.

Garling (Garde Royale), la deuxième mère de Garlingari, est une propre sœur de Carling, lauréate des Prix de Diane et Vermeille (Grs1).

Pedigree Garlingari : http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/GARLINGARI.pdf

VISIONNEZ LA VIDÉO DE LA COURSE

"JDG vidéo" est un nouveau service offert par JDG, en  :partenariat avec Equidia et France Galop.

Cliquez ici pour revoir la course en vidéo

http://www.jourdegalop.com/video.phphttp://www.jourdegalop.com/video.php

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’07’’33

1.000m à 600m : 27’’38

600m à 400m : 12’’03

400m à 200m : 11’’48

200m à l’arrivée : 11’’76

Temps total : 2’09’’98

 

5e · 16 h 10 > Prix Exbury

Gr3 - Plat - 80.000 € - 2.000 m

Pour chevaux entiers, hongres et juments de 4ans et au-dessus. Poids : 57 kg.

1er       GARLINGARI (55) H5

            (Linngari & Garlinote)

            Pr/Mme C. Barande-Barbe - Él/Mme Corine Barande-Barbe

            Ent/Mme C. Barande-Barbe - J/S. Pasquier

2e        SUMBAL (58) M4

            (Danehill Dancer & Alix Road)

            Pr/Qatar Racing Limited - Él/Aleyrion Bloodstock Ltd

            Ent/F.-H. Graffard - J/P.-C. Boudot

Arqana, Deauville, août 2013, yearling, 180.000 €, Grandcamp à David Redvers Bloodstock

3e        AFFAIRE SOLITAIRE (57) M6

            (Danehill Dancer & Arlésienne)

            Pr/L. Roveda - Él/Dayton Investments Ltd

            Ent/P. Khozian - J/O. Peslier

Arqana, Saint-Cloud, octobre 2013, cheval à l’entraînement, 110.000 €, Fabre à Patrick Khozian

Autre(s) partant(s) dans l’ordre d’arrivée : Free Port Lux, Tullius, Sussudio, Rooke.

 Tous couru (7).

(Turf) Bon souple à souple. 2’09"98. Écarts : 1/2 - 1 - ENC.