House of dixie, de la tête et des épaules

Autres informations / 16.03.2016

House of dixie, de la tête et des épaules

CHANTILLY, MARDI

PRIX DE LA BELLE CROIX (F)

House of Dixie, de la tête et des épaules

Au rond de présentation, House of Dixie (War Front) ne passait pas inaperçue. Dans ce maiden mixte, cette grande pouliche se démarquait et, en piste, elle s’est également distinguée, s’imposant avec une certaine marge. « Elle était partie comme pour être brillante, nous a indiqué son jockey, Ioritz Mendizabal. Mais une fois cachée, elle s’est bien posée, se montrant finalement assez professionnelle. J’étais vraiment confiant durant le parcours ; elle a gagné toute la course. »

Attentiste, House of Dixie est venue très facilement, à mi-ligne droite, prendre l’avantage sur Elounda Love (Canford Cliffs). Mais, ensuite, elle ne s’est pas franchement détachée. On peut donc penser que House of Dixie est en plein sur sa distance sur 1.300m et que la rallonger ne sera pas à l’ordre du jour.

Deuxième, Elounda Love se comporte bien. Elle avait l’avantage, par rapport à ses rivales, d’avoir couru et gagné une course Afasec à Chantilly la semaine dernière. Troisième, le hongre Alaska Dancer (Elusive City) court comme un prochain gagnant, comblant beaucoup de terrain dans la phase finale. Il était monté par Cristian Demuro en remplacement de Stéphane Pasquier (voir encadré).

Blessé, Stéphane Pasquier est remplacé. Au moment de monter à cheval sur Alaska Dancer, le cheval a mis un coup à Stéphane Pasquier à la cuisse. Stéphane Pasquier n’a donc pas pu monter, souffrant d’un hématome. Il sera également remplacé jeudi prochain.

Une fille d’Homebound. Élevée par son propriétaire, Joseph Allen, House of Dixie est une fille du top-étalon américain, War Front, dont les produis arrivent aussi à se montrer compétitifs sur le gazon en Europe. La mère de House of Dixie est Homebound (Dixie Union), qu’entraînait également Jean-Claude Rouget pour la casaque Allen. Homebound a gagné le Prix de Sandringham (Gr2) à Chantilly, l’année où Jean-Claude Rouget avait tout balayé sur son passage au printemps (en 2009). Homebound est une sœur d’éléments que l’on a bien connus pour la casaque Allen, comme Battle Paint (Tale of the Cat), Blue Exit (Pulpit) et Lines of Battle (War Front).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 19’’83

1.000m à 600m : 23’’75

600m à 400m : 12’’38

400m à 200m : 11’’32

200m à l’arrivée : 11’’22

Temps total : 1’18’’50