Blue dragon tout feu tout flamme

Autres informations / 03.04.2016

Blue dragon tout feu tout flamme

AUTEUIL, SAMEDI.

PRIX HYPOTHÈSE (GR3)

Blue Dragon tout feu tout flamme

Le crack Blue Dragon s’est montré intraitable dans le Prix Hypothèse, confirmant si besoin en était encore qu’il est un crack. Le représentant de Magalen Bryant a mis K.O. ses adversaires dans une démonstration de puissance et de vitesse... un peu à l’image de Bruce Lee face à Chuck Norris dans ce film devenu culte.

Blue Dragon (Califet) est un crack, un surdoué, et c’est en crack qu’il s’est imposé ce samedi dans le Prix Hypothèse (Gr3). Il n’y a pas eu de course pour lui : le représentant de Magalen Bryant a caracolé seul en tête, dans un canter, ne passant que la première vitesse. Ses premiers sauts n’ont pas été des plus académiques, mais, au fur et à mesure du déroulement du parcours, Blue Dragon a mieux franchi les différentes difficultés. Il s’impose finalement de trente longueurs, sans jamais avoir eu à forcer.

Derrière, il y a eu la deuxième course. Martalette (Martaline) a mené le peloton de chasse, même s’il n’y a eu en réalité aucune chasse. Elle conserve courageusement la deuxième place, devant Bosseur (Coastal Path), qui a bien conclu. Le Grand Lucé (Dream Well) a tracé une ligne droite remarquée pour sa grande rentrée, se classant quatrième. Il devrait progresser sur cette sortie, mais si, à l’avenir, Blue Dragon ne se trompe pas, il ne devrait pas réussir à menacer le crack de Guy Cherel.

Créateur d’émotions. Avec Blue Dragon, mieux vaut avoir le cœur bien accroché. Il nous avait fait peur lors de sa chute à la dernière haie dans le Prix Juigné (Gr3), perdant son invincibilité sur les obstacles. Car Blue Dragon n’a actuellement qu’un seul ennemi : lui-même. Et il nous aura un peu fait peur lors de ses premiers sauts… Mais cette victoire ne peut qu’enthousiasmer tant il semble venir d’une autre planète. Tous les superlatifs ont déjà été utilisés pour le pensionnaire de Guy Cherel et il est difficile de trouver d’autres mots pour le définir. D’ailleurs, l’entraîneur n’en a pas : « Je ne cherche pas à mettre des mots sur lui. Je sais juste que je suis mort de peur lorsqu’il court et je n’arrive pas à regarder ! Il a un rythme de croisière impressionnant : il faut avoir confiance alors que le terrain est très pénible aujourd’hui, c’est de la glue. Pour le moment, il va rester en haies. Nous n’allons pas changer grand-chose sur le matin. Il a travaillé un petit peu plus sur le plat avant cette course, pour le défraîchir, et il a un peu sauté. »

Guy Cherel est aussi revenu avec nous sur la chute de Blue Dragon dans le Prix Juigné. Le cheval avait course gagnée lorsqu’il est tombé, même s’il ne se serait pas imposé avec une telle marge : « David [Cottin, ndlr] a trouvé les bons boutons aujourd’hui. La dernière fois, il a essayé de faire trop de choses avec lui. C’est un peu dur, mais c’est un cheval sur lequel on est un passager, il faut lui laisser de la liberté. »

Blue Dragon sera très dur à battre dans la prochaine Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Il est difficile de trouver un cheval pouvant le battre, que ce soit en France, en Angleterre ou en Irlande. Avec Blue Dragon sur les haies et un cheval comme Milord Thomas (Kapgarde) sur le steeple-chase, entouré d’autres éléments de grande qualité, les courses françaises ont trouvé de formidables ambassadeurs et montrent que les chevaux entraînés dans nos contrées sont aussi des champions n’ayant rien à envier aux anglais et aux irlandais.

Martalette gagne l’autre course. Jument courageuse, Martalette a de nouveau répondu présente, contenant jusqu’au bout l’attaque de Bosseur. Performante sur les pistes alourdies, elle a mis son cœur sur la piste ce samedi. Yannick Fouin, son entraîneur, nous a déclaré : « Nous sommes franchement ravis de la performance de Martalette. Elle nous avait laissé l’impression d’avoir bien digéré sa rentrée. Il y a eu deux courses en une et elle a eu le grand mérite de faire sa course. Elle a fait le job. »

Bosseur avec un contretemps. Gagnant du Prix Juigné à la suite de la chute de Blue Dragon, Bosseur se classe troisième ce samedi, butant sur Martalette pour finir. Régulier, il est encore à l’arrivée, même s’il a connu un contretemps dans sa préparation, comme nous l’a expliqué Guy Cherel : « Bosseur court très bien. Nous avons dû l’arrêter dix jours. Il a eu un bouton sur le dos après sa dernière course, nous ne savons pas pourquoi. Sans cela, il aurait certainement pu se classer deuxième, mais il est battu par une jument courageuse. Je suis content. »

Le frère d’Un Dragon Bleu. Co-élevé par Magalen Bryant, Blue Dragon est le frère d’Un Dragon Bleu (Enrique), invaincu en trois sorties sur les haies et vainqueur du Prix des Platanes à Auteuil. Blessé au bassin, il n’a pu faire la carrière qu’il aurait dû accomplir. La mère de Blue Dragon, Nathalie Blue (Épervier Bleu), a gagné trois courses, une en plat, une en steeple et une sur les haies d’Auteuil, dans le Prix Géographie. Comme Un Dragon Bleu, elle était entraînée par Guillaume Macaire. David Powell, co-éleveur et copropriétaire de Blue Dragon et représentant de Magalen Bryant, nous avait expliqué : « Nathalie Blue était une bonne pouliche en course, mais elle a été victime d’un coup de chaud et elle n’a plus été la même ensuite. » Nathalie Blue a une pouliche yearling par Poliglote, nommée Fabulous Dragoness, et une 4ans par Poliglote, nommée Call Me Dragon et déclarée à l’entraînement chez Dominique Bressou. Nathalie Blue a donné naissance cette année à une pouliche par Enrique. Elle ira à la rencontre de Boris de Deauville (Soviet Star) ce lundi 4 avril.

Blue Dragon est aussi le neveu d’Orphée de Vonnas (Jimble), lauréate de quatre de ses huit courses, toutes en obstacle.

Gr3 - Haies - 135.000€ - 3.900m

Pour tous chevaux de 5 ans et au-dessus. Poids : 5 ans, 64 kg, 6 ans et au-dessus, 66 kg.

1er  BLUE DRAGON (67) H5

(Califet & Nathalie Blue)

Pr/Mme M. Bryant - El/Mme Magalen.O Bryant

Ent/G. Cherel - J/D. Cottin

2e  MARTALETTE (66) F6

(Martaline & Cousette)

Pr/I. Kellitt - El/M. Ian Kellitt

Ent/Y. Fouin - J/G. Ré

3e BOSSEUR (67) H5

(Coastal Path & Suite)

Pr/Haras de Saint-Voir - El/Haras de Saint-Voir

Ent/G. Cherel - J/K. Nabet

Arqana, Deauville, Vente d’Automne 2014, cheval à l’entraînement, 160.000 €, F.-H. Graffard, rachat

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Le Grand Lucé, Ange d'Amour, Hippomène, Achour, Royal Piper.

Tombé(e)(s) : Silver Axe. Tous couru (9).

(Turf) Collant à lourd. 4'47". Ecarts : 30 - 3/4 - 1 1/4.