Disparition d’apsis

Autres informations / 16.04.2016

Disparition d’apsis

Disparition d’Apsis

Installé à Coolagown Stud, en Irlande, depuis 2016, l’étalon de La Hêtraie Apsis a dû être euthanasié cette semaine, à cause d’une blessure survenue lors d’une saillie. Âgé de 15ans, Apsis avait attiré l’attention des éleveurs irlandais qui cherchaient un étalon capable de produire aussi bien pour le plat que pour l’obstacle.

Apsis a débuté sa carrière en course pour André Fabre et sous les couleurs du prince Khalid Abdullah. Il a gagné six courses, dont les Prix Thomas Bryon (Gr3) et du Chemin de Fer du Nord (Gr3). Passé au haras, Apsis a produit Les Beaufs, vainqueur du Prix Royal-Oak (Gr1), Sistadenn, troisième du Prix Prédicateur (L) en haies, Roc d’Apsis, troisième du JCB Triumph Hurdle Trial (Gr2) ou encore Anatol, troisième pour sa première sortie sous l’entraînement de Paul Nicholls.

Apsis était un fils de Barathea et d’Apogée (Shirley Heights), lauréate du Prix de Royaumont (Gr3). Il était le frère de Dance Routine (Sadler’s Wells), gagnante des Prix de Royallieu (Gr2) et de Royaumont, Space Quest (Rainbow Quest), vainqueur du Prix Joubert (L) et Concentric (Sadler’s Wells), lauréate du Prix Charles Laffitte (L). Sa deuxième mère, Bourbon Girl (Île de Bourbon), a conclu deuxième des Oaks d’Epsom et d’Irlande (Grs1), avant de produire Daring Miss (Sadler’s Wells), lauréate du Grand Prix de Chantilly (Gr2).