D’vina, toujours aussi facile

Autres informations / 18.04.2016

D’vina, toujours aussi facile

AUTEUIL, DIMANCHE


PRIX CHAMPOREAU

D’vina, toujours aussi facile

D’vina (Smadoun) a surclassé l’opposition dans le Prix Champoreau. La représentante de Gérald Laroche et Jean-Louis Quiniou, qui débutait sous son nouvel entourage après avoir été achetée "à réclamer", a contrôlé toute la course. David Cottin, jockey de la future lauréate, a laissé Pahaska (Saddex) prendre la tête des opérations, mais il suivait très facilement, calant D'vina contre les fusains dans la ligne d’en face. Il est venu sauter les deux dernières haies à l’extérieur, déjà en tête. Ensuite, la pouliche n’a fait qu’accroître son avance, ralliant le poteau uniquement accompagnée aux bras, dix longueurs devant Kakoline (Poliglote), qui a cheminé en troisième position pendant le parcours, et Ludo Sol (Enrique), cette fois attentiste en queue de peloton. 


Un judicieux achat à réclamer. D’vina reste invaincue en deux sorties sur les haies, après son succès acquis par trente longueurs à Enghien ! Gagner aussi facilement en découvrant Auteuil n’est jamais une chose aisée, et c’est logiquement que nous lui attribuons une JDG Jumping Star. Richard Chotard, le nouvel entraîneur de la pouliche, nous a confié : « À Enghien, elle avait gagné de trente longueurs, et on ne gagne pas aussi facilement par hasard ! Ce jour-là, elle avait sauté la dernière haie avec quatre ou cinq longueurs d’avance, et c’est après qu’elle avait creusé l’écart. Elle n’avait donc pas volé son succès. Nous avons mis deux bulletins pour l’avoir. David m’a dit qu’il avait gagné toute la course aujourd’hui. Elle saute parfaitement, et aime le terrain lourd. La pouliche va continuer la filière des bonnes pouliches de 3ans, en espérant courir le Groupe au mois de juin ! » 

D’vina porte donc les couleurs de l’acteur Gérald Laroche, qui est associé sur la propriété de la pouliche avec Jean-Louis Quiniou. Les deux hommes sont aussi associés sur À Pigalle (Discover d’Auteuil), un autre cheval déniché "à réclamer" et qui a notamment remporté le Prix Beugnot (L). Ils sont conseillés par le courtier Pierre Boulard. 


Une sœur d’un placé de Listed en obstacle. D’vina a été élevée par Michel Pehu et madame Laurent Barbier. Elle est issue du croisement entre Smadoun et Lady of Men (Lord of Men), restée inédite en compétition. La jument avait déjà produit Startling du Magny (Arvico), notamment deuxième du Prix Violon II (L). Mendhara (Mendez), sa deuxième mère, s’était placée quatrième du Prix Georges Trabaud (L) et elle a produit Mend’Lawyer (Sky Lawyer), qui s’est placé à Auteuil et à Enghien.