Petit monsieur, le métier en plus

Autres informations / 16.04.2016

Petit monsieur, le métier en plus

LA TESTE, VENDREDI 15 AVRIL

PRIX AL SAKBE (E)

Petit Monsieur, le métier en plus

Réservé aux pur-sang arabes de 4ans, le Prix Al Sakbe (E) a révélé il y a deux ans un cheval comme Al Mourtajez (Dahess), qui domine depuis la race. Petit Monsieur (Monsieur al Maury), le lauréat de l’édition 2016, avait pour lui sa grande expérience et le fait d’avoir déjà couru cette année. Ioritz Mendizabal, après l’avoir réveillé en début de parcours, l’a fait progresser à l’extérieur et ce représentant de Jean-Luc Martron est venu créer la décision à mi-ligne droite, devançant les inédits Ehteyat (Câlin du Loup) et Kasib (Munjiz), qui se sont expliqués pour la deuxième place.

Petit Monsieur avait couru l’an dernier le Prix Kesberoy (Gr1 PA) face à quelques-uns des meilleurs de sa génération, sans pouvoir rivaliser. Sans rien enlever à son mérite, on retiendra surtout les débuts de Ehteyat et Kasib, qui doivent posséder une vraie marge de progression.

Le frère de Petitelaika. Élevé par Xavière Cauhapé, Petit Monsieur est un fils de Monsieur al Maury et de Petite Classe (Barour de Cardonne), qui a déjà donné Petitelaika (Robbie), troisième du Prix Razzia III (Gr3 PA).