Qemah frappe un grand coup en vue de la "poule

Autres informations / 21.04.2016

Qemah frappe un grand coup en vue de la "poule

CHANTILLY, MERCREDI

PRIX DE LA GROTTE (Gr3)

Qemah frappe un grand coup en vue de la "Poule"

En s’imposant avec la manière dans le Prix de la Grotte (Gr3), Qemah XX (Danehill Dancer) se positionne comme l’une des favorites de la prochaine Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). La représentante d’Al Shaqab Racing a fait la différence en deux foulées, grâce à la capacité d’accélération qui distingue les "très bons" des "bons" chevaux. Un peu brillante en début de parcours, Qemah a été placée en sixième ou septième position par Grégory Benoist. Dans la ligne droite, alors qu’Antonoé XX (First Defense) et Kenriya XX (Kendargent) commençaient à lutter pour la victoire, Qemah était encore enfermée et ne demandait qu’à avancer. Dès qu’elle a eu le passage, la pouliche a jailli et a laissé sur place ses adversaires. Elle devance finalement Kenriya de deux longueurs et demie.

Direction la "Poule". Qemah effectuait sa rentrée après avoir conclu son année par une troisième place dans le Total Prix Marcel Boussac (Gr1) et un statut de meilleure française. Elle confirme donc ses ambitions classiques et Jean-Claude Rouget nous a confié : « C’est une très bonne pouliche, qui aurait pu finir plus près dans le "Boussac" si elle avait eu un meilleur parcours. Le matin, elle n’est pas plus démonstrative que cela, alors j’attendais de voir. J’ai beaucoup aimé son accélération bien entendu. Elle va aller sur la Poule d’Essai, puis sur les Coronation Stakes. Elle découvrira les parcours rectilignes à Deauville, mais elle ne sera pas la seule dans ce cas. Il ne faudrait pas qu’il tombe trop d’eau en Normandie… Je ne pense pas qu’elle aura un leader à Deauville, car nous n’avions pas encore acheté Positive Vibration au moment des engagements. Je pense que nous avons en France une très bonne génération de femelles, avec La Cressonnière qui aura une très bonne chance aussi, et Come Alive, qui a gagné hier. Les mâles viennent plus tard, et ils rattrapent ensuite le temps perdu. »

Test réussi pour Kenriya. Kenriya passait un vrai test dans cette épreuve, puisqu’elle avait gagné ses deux premières courses, certes, mais sur P.S.F., à Pau puis à Chantilly. Elle a eu le bon parcours, bénéficiant du sillage d’Antonoé dans la ligne droite, et se classe deuxième. Christophe Ferland, l’entraîneur de cette représentante de Guy Pariente, nous a expliqué : « Elle est battue par meilleure qu'elle. Nous sommes ravis d'être deuxièmes, d'autant plus qu'elle franchissait plusieurs paliers aujourd'hui et qu'elle découvrait le gazon. Les espoirs que nous avions sur sa qualité sont relevés suite à cette performance. Si tout se passe bien, elle ira à Deauville. Nous avions l'avantage d'être en condition plus avancée que certaines autres pouliches mais, d'un autre côté, les rentrantes avaient aussi plus de métier, ayant couru à 2ans. Ce n'était que sa troisième course aujourd'hui et elle a encore un peu de marge. »

Antonoé va progresser là-dessus. Antonoé effectuait sa rentrée après avoir souffert d’une fêlure du bassin dans le "Marcel Boussac". Elle a suivi Positive Vibration (Canford Cliffs), la leader de Qemah, et n’a perdu la deuxième place qu’à la fin, résistant jusqu’au bout au retour de Trixia (Siyouni). C’est donc une excellente rentrée pour cette pouliche. Pascal Bary a analysé : « Antonoé avait besoin de courir. Elle est restée au box jusqu'au 15 janvier et n'était pas à 100 %. Je pense qu'elle va beaucoup progresser sur cette sortie. Elle n'est pas encore venue et doit faire son poil. »

Enfin, Trixia courait pour la première fois sous l’entraînement d’Alain de Royer Dupré. Elle n’a pas eu toutes ses aises au moment où la course s’est jouée, et a fait un bon effort pour prendre une proche quatrième place. Alain de Royer Dupré nous a dit : « Elle a eu un petit passage à vide au moment du démarrage, puis elle a bien accéléré. Elle a une longue accélération et a placé de belles foulées pour finir. Ce n'est cependant pas un parcours pour bien préparer une course en ligne droite. Elle va progresser sur cette sortie et pendant les trois semaines et trois jours avant la Poule d'Essai. »

Qemah, née de l’association entre Pierre Talvard et Jean Cottin

Qemah a été achetée 200.000 euros en août 2014, à Deauville. Elle a été élevée au haras du Cadran par Pierre Talvard et Jean Cottin, qui étaient présents à Chantilly mercredi pour suivre la prestation de la pouliche dans le Prix de la Grotte. Qemah est une fille de Kartica (Rainbow Quest), gagnante d’une "B" à 2ans, à Longchamp, pour sa deuxième sortie, puis placée de Groupe à de multiples reprises sous la casaque Marzocco. Kartica est passée à la vente d’élevage en 2011 et Pierre Talvard nous a raconté : « Je voyais Paul Nataf la défendre, la défendre... Et quand il a arrêté de la défendre, je lui ai sauté dessus et lui ai dit : "je t’en propose 120.000 euros". C’est ainsi que nous avons eu Kartica à l’amiable. Philippe Demercastel m’avait dit que si elle n’avait pas eu des problèmes de santé, Kartica aurait gagné un Gr1. Qemah est le premier produit de Kartica. Ensuite, elle a une 2ans par Henrythenavigator que nous avons conservée et qui est à l’entraînement chez Carlos et Yann Lerner. Kartica a un mâle yearling par Lawman et un foal mâle magnifique par Charm Spirit. Elle est actuellement pleine de Gleneagles. »

Associé sur Kartica, Jean Cottin élève au galop, mais il est aussi très connu au trot avec le suffixe "du Goutier". Au galop, il a notamment élevé Vally Jem (Dylan Thomas), gagnante de Listed et placée de Groupe.

Il faut noter que la mère de la deuxième, Cherriya (Montjeu), a été achetée 30.000 euros par Fips pour le compte de Guy Pariente, alors qu’elle était inédite et en provenance des Aga Khan Studs. Les mères des deux premières de cette édition du Prix de la Grotte ont été achetées à la vente d’élevage 2011.

Le premier produit de Kartica. Qemah (Danehill Dancer) est le premier produit de Kartica (Rainbow Quest). Cette dernière s’est placée à plusieurs reprises de courses black types, dont une troisième place dans le Prix Fille de l'Air (Gr3) et des places dans les courses principales.

Qemah avait été présentée et vendue par le haras du Cadran aux ventes d’août d’Arqana, et achetée par Nicolas de Watrigant (Mandore Agency) pour 200.000 euros.

Kartica est le meilleur produit de Cayman Sunset (Night Shift), la deuxième mère de Qemah. Cette dernière avait évolué sous l’entraînement d’Ed Dunlop, pour lequel elle avait enlevé une Listed à Newmarket et avait fini l’année suivante troisième des Canadian Stakes (Gr2) à Woodbine. Cayman Sunset est elle-même le meilleur produit de sa mère, Robinia (Roberto), la troisième mère de Qemah. À noter que les cinq premières mères de Qemah sont black types, Robinia exceptée, qui est juste lauréate d’une course à 2ans.

PEDIGREE

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/QEMAH.pdf

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 37’’94

1.000m à 600m : 24’’92

600m à 400m : 12’’43

400m à 200m : 11’’60

200m à l’arrivée : 11’’25

Temps total : 1’38’’14