Alsaker, un cheval complètement retrouvé

Autres informations / 26.05.2016

Alsaker, un cheval complètement retrouvé

DAX, JEUDI

PRIX DAMAS (Gr3 PA)

Alsaker, un cheval complètement retrouvé

Lauréat pour ses débuts l’an passé, Alsaker (Af Albahar) n’avait ensuite trouvé que les bons Muraaqib (Munjiz) et Rb Burn (Majd Al Arab) pour le priver d’un autre succès au plus haut niveau chez les 3ans. Passé chez Élisabeth Bernard cette saison, ce poulain des Écuries Royales d’Oman a connu de gros ennuis de santé en fin de saison dernière et effectuait sa rentrée dans le Prix Damas (Gr3 PA), sur une distance, 1.400m, qui pouvait sembler un peu courte. Toujours dans le sillage de l’animatrice, Ghazwa (Zawam), il a pris l’avantage à la distance pour ne plus se laisser approcher, malgré les bonnes fins de course de Sahabba (Nizam) et de Rb Burn. Ce dernier se retrouvait d'ailleurs derrière un cheval qui reculait à la sortie du tournant final.

Cette victoire a fait plaisir à son entraîneur, Élisabeth Bernard, pour laquelle cette casaque compte énormément : « J’ai eu la chance de pouvoir le récupérer en provenance de Thomas Fourcy, qui n’entraîne plus que pour Al Shaqab et Hassan Mousli. Le management des Écuries Royales d’Oman a alors pensé à moi et j’en ai été fort contente. C’était un challenge intéressant car Alsaker a connu un gros problème de santé le jour de sa troisième place dans le Qatar Total Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA) à Saint-Cloud. Il a été très bien soigné pendant quatre mois et je l’ai reçu il y a maintenant deux mois et demi. L’objectif était de lui faire recouvrer une parfaite santé, ce que nous avons réussi. J’étais ravie de son action aujourd’hui, surtout sur cette piste de Dax qui n’est pas plate. Je vous avoue que je pensais qu’il manquerait d’une course et que la distance était un peu courte. Il gagne bien, montrant une grande vélocité en sortant des boîtes, et il a tout le temps "cantéré" durant le parcours. Quant à Rb Burn, il a eu un parcours affreux. C’est dommage, car il m’avait fait une grosse impression pour sa rentrée à Bordeaux. Maintenant, même avec ce parcours-là, je ne l’ai pas trouvé très tranchant pour finir. J’ai beaucoup de chevaux malades à l’écurie, donc j’espère qu’il n’est pas en incubation. Une chose est sûre, Alsaker va bien et je suis ravi d’avoir ces deux chevaux à l’écurie. »

Une casaque chère à son cœur. Élisabeth Bernard a expliqué pourquoi cette victoire la touchait tant : « Les Écuries Royales d’Oman travaillent avec beaucoup d’entraîneurs et j’ai été touchée de recevoir Alsaker, sachant les problèmes qu’il avait eus et le travail qu’il fallait faire dessus. C’est une preuve de confiance et c’est gratifiant. On met encore plus les bouchées doubles pour les satisfaire. C’est une casaque qui m’est particulièrement chère car, avec Jean-François, nous avons passé deux années idylliques au Sultanat d’Oman, au service de Sa Majesté le sultan Qaboos. C’est un pays que je n’oublierai jamais, avec des gens merveilleux. C’est un vrai cadeau de la vie qui a beaucoup compté pour nous. »

 

Objectif, le Derby des 4ans. L’avenir d’Alkaser se situe désormais du côté de Chantilly, comme l’a expliqué son entraîneur : « Je vais aller sur le Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans avec Alsaker et Rb Burn, au mois de juin, à Chantilly, et le lot promet d’être tout simplement extraordinaire. Thomas Fourcy a trois chevaux fabuleux, François Rohaut possède un extraterrestre [Muraaqib, ndlr]… Le niveau des courses de pur-sang arabes en France monte, monte, monte… »

 

Un propre frère de Bint Jakkarta. Par Af Albahar (Amer) et Jakkarta (Kesberoy), Alsaker est un propre frère de Bint Jakkarta, qui remporta il y a deux ans l’Al Rayyan Cup (Gr1 PA) sur les 2.000m de Deauville. C’est une fratrie très dynamique qui connaît le succès au plus haut niveau puisqu’il est également un frère utérin d’Al Charif (Akbar), qui remporta le titre de meilleur poulain de 3ans en 2009, à Saint-Cloud, à l’occasion du Qatar Total French Arabian Breeders’ Challenge (Gr1 PA).