Exaggerator s’envole, nyquist se noie

Autres informations / 23.05.2016

Exaggerator s’envole, nyquist se noie

INTERNATIONAL

PIMLICO (US), SAMEDI

PREAKNESS STAKES (GR1)

Exaggerator s’envole, Nyquist se noie

Mario Gutierrez, jockey de Nyquist (Uncle Mo), est réputé pour être un pilote plein de sang-froid. Mais après la défaite du cheval dans les Preakness Stakes (Gr1), on se demande vraiment ce qu’il lui est passé par la tête. Voulant certainement profiter de son numéro de corde, il a tenté d’aller devant, mais c’était sans compter sur Uncle Lino (Uncle Mo), qui a refusé de le laisser passer. Les deux chevaux sont donc allés à un train suicidaire tout au long de la course, sur un dirt détrempé, et, logiquement, Nyquist l’a payé dans la ligne droite, concluant troisième. Pour se faire une idée, les quatre cents premiers mètres ont été parcourus en 22’’38, un temps aussi rapide n’avait pas été enregistré depuis au moins 1909, d’autant plus qu’ils ont évolué à quelques mètres de la corde !

Exaggerator (Curlin), déjà aguerri aux pistes sloppy et doté d’une bonne accélération, n’en demandait pas tant : attentiste derrière les premiers, calé contre le rail, il s’est décalé à l’extérieur de Nyquist dans le tournant final et lui a porté l’estocade dans la ligne droite, s’imposant de trois longueurs. Cherry Wine (Paddy O’Prado) est ensuite venu prendre un nez à un Nyquist qui n’en pouvait plus. Il faut noter la très bonne cinquième place du japonais Lani (Tapit) : encore très mal parti, il s’est retrouvé à plus de dix longueurs de ses adversaires dans le parcours, ne pouvant les remonter avec le train d’enfer qui était imprimé. Il a ensuite fini très vite pour prendre la cinquième place. Il faut le revoir dans les Belmont Stakes (Gr1) où l’allongement de la distance sera un vrai plus.

Le déroulement de ces Preakness Stakes n’est pas sans rappeler la défaite d’American Pharoah (Pioneerof the Nile) dans les Travers Stakes (Gr1), où il s’était asphyxié en bataillant avec Frosted (Tapit). Cela n’enlève rien au succès d’Exaggerator, lequel avait tracé une excellente ligne droite pour se classer deuxième du Kentucky Derby (Gr1). Le pensionnaire de Keith Desormeaux, monté par Kent Desormeaux, remporte son deuxième Groupe 1, lui qui avait remporté le Santa Anita Derby. Kent Desormeaux a déclaré : « Je n’arrive pas à y croire. Il va me falloir un peu de temps. Je suis sous le choc. Je pense que Nyquist a été sous pression toute la course. J’ai eu des problèmes de trafic les courses précédentes, mais aujourd’hui, tout s’est passé comme dans un rêve. J’étais contre la corde alors qu’ils s’étaient tous écartés. Dans ces tournants, il faut quasiment repeindre le rail. Nous l’avons fait, eux non, et à raison : le savoir, c’est le pouvoir. » Les rêves de Triple Couronne sont désormais finis…

Pour voir la vidéo de la course : https://youtu.be/OJF8qPoCV_Y