Nyquist, un poulain peu commun

Autres informations / 09.05.2016

Nyquist, un poulain peu commun

INTERNATIONAL

CHURCHILL DOWNS (US), SAMEDI

KENTUCKY DERBY (GR1)

Nyquist, un poulain peu commun

Ce qu’a réalisé Nyquist (Uncle Mo) en enlevant, avec la manière, le Kentucky Derby (Gr1) fait définitivement de lui un poulain hors du commun. Toujours parmi les premiers dans une course menée à un train d’enfer par Danzig Candy (Twirling Candy), Nyquist a pris la tête à l’entrée de la ligne droite et s’est imposé d’une longueur un quart, n’étant pas franchement inquiété par la bonne fin de course d’Exaggerator (Curlin). Gun Runner (Candy Ride), vu au côté de Nyquist dans le parcours, s’est montré courageux pour conserver la troisième place devant Mohaymen (Tapit). Bien que n'ayant pas été franchement heureux, Suddenbreakingnews (Mineshaft) est cinquième, finissant bien. Le japonais Lani (Tapit), une des attractions de cette épreuve, est huitième, se comportant bien après avoir manqué son départ.

Nyquist a défié avec succès la théorie. Il n’était pas écrit que Nyquist puisse un jour remporter le Run for the Roses et, même s’il arrivait en position de favori sur le Gr1 de Churchill Downs, beaucoup de personnes doutaient encore de lui. Tout d’abord parce que Nyquist n’a pas le pedigree pour s’imposer sur les 2.000m dirt. Issu de la première génération de l’étalon Coolmore Uncle Mo (Indian Charlie), plus connu pour sa vitesse, Nyquist n’a fait que prouver à chacune de ses sorties qu’il était capable d’aller plus loin. Mais il lui aura fallu battre nettement Mohaymen, jusque-là favori, dans le Florida Derby (Gr1) pour être vraiment pris au sérieux. Dans ce Kentucky Derby, Nyquist montre qu’il tient les 2.000m et qu’il pourrait même aller sur plus long : il était temps que le poteau arrive, mais il faut souligner qu’il a évolué parmi les premiers dans une course menée à un train d’enfer, et qu’il ne s’est pas effondré dans la ligne droite.

Ensuite, on sait à quel point il est difficile de faire le doublé Breeders’ Cup Juvenile - Kentucky Derby (Gr1). Seul Street Sense (Street Cry) y était auparavant parvenu. Plus généralement, il est rare d’avoir le gagnant du Breeders’ Cup Juvenile au départ du Derby. La finale des 2ans sur le dirt est une course très difficile, qui laisse souvent des traces, et son lauréat a parfois du mal à s’en remettre. Depuis Street Sense (en 2007 donc), seul un autre gagnant du "Juvenile" avait tenté sa chance dans le Derby. La performance de Nyquist montre donc à quel point il est solide. Ajoutons à cela qu’il reste invaincu, ce qui ne fait que rehausser sa performance.

 

Ils ont un nouveau Derby ! Nyquist offre une second Kentucky Derby à Doug O’Neill, Paul Reddam et Mario Gutierrez, déjà victorieux dans ce Gr1 en 2012 avec I’ll Have Another (Flower Alley), désormais étalon au Japon. Paul Reddam a déclaré : « Je suis tellement content pour le cheval. Parce que tout au long de l’année dernière, il a essuyé plein de critiques pour je ne sais quelle raison. Et je crois qu’il a montré aux critiques qu’ils avaient tort. Je suis très fier de lui, de toute l’équipe de Doug O’Neill et de la monte de Mario Gutierrez. Cela a été un sans-faute, du début à la fin. »

Doug O’Neill a de son côté expliqué : « C’est un cheval très spécial. Maintenant, je peux le dire, c’est le meilleur que j’aie entraîné ! Il a beaucoup de force et fait tout avec facilité, sans se fatiguer. J’ai l’impression qu’il n’a jamais eu besoin de puiser dans ses réserves. »

Nyquist a répondu à toutes les questions qui lui ont été jusque-là posées… Remporter un Kentucky Derby, c’est déjà quelque chose d’exceptionnel en soi. Mais cette course est aussi dans l’esprit des observateurs une première étape vers l’exploit : la Triple couronne. Les spéculations vont donc pouvoir commencer : Nyquist sera-t-il capable de marcher dans les traces d’American Pharoah (Pioneerof the Nile) – ou plutôt de Seattle Slew (Bold Reasoning), arrivé invaincu sur le Derby et gagnant de la Triple couronne – et de remporter cette dernière ? Si les 1.900m des Preakness Stakes (Gr1) seront dans ses cordes, on est en droit d’avoir un doute sur sa capacité à tenir les 2.400m des Belmont Stakes (Gr1). Cependant, Nyquist nous a déjà assez étonné et il est difficile de savoir où il s’arrêtera…

Pour voir la vidéo de la course, cliquez ici : https://youtu.be/cFonNlG2Np8