Une bataille dont sort victorieux prince of lir

Autres informations / 17.06.2016

Une bataille dont sort victorieux prince of lir

ROYAL ASCOT (GB), JEUDI

NORFOLK STAKES (Gr2)

Une bataille dont sort victorieux Prince of Lir

En comparaison aux autres courses de Groupe de 2ans courues cette année à Royal Ascot, les Norfolk Stakes (Gr2) ont donné lieu à une arrivée plus serrée. C’est finalement l’attentiste Prince of Lir (Kodiac) qui est sorti vainqueur de cette bataille, dominant le courageux The Last Lion (Choisir) et Silver Line (Dark Angel). Seul "FR" de la course, Peace Envoy (Power) – élevé par Coulonces Consignment – termine quatrième, tout près.

Ce n’était que la deuxième sortie de Prince of Lir, qui avait débuté par une victoire à Beverley. Il appartient à une association de propriétaires, The Cool Silk Partnership, dont les couleurs sont les mêmes que celles de Gérard Augustin-Normand. Physiquement, Prince of Lir n’est pas un "monstre sprinter". C’est un cheval assez petit, mais tonique. Il est entraîné par Robert Cowell (troisième succès à Royal Ascot) qui a déclaré : « C’était l’un des objectifs de ma carrière d’entraîneur de gagner un maiden, puis de venir sur une telle course à Royal Ascot. Il y a beaucoup de bons 2ans cette année et nous entraînons désormais l’un des "top" de cette génération. Prince of Lir est déjà très mature. Il a été exemplaire dans son attitude. Nous étions rassurés en voyant Ardad, qui est un fils de Kodiac, s’imposer mardi dans les Windsor Castle Stakes. Cela nous a convaincus que Prince of Lir se sortirait de ce terrain. D’ailleurs, comme beaucoup de produits de Kodiac, Prince of Lir n’en fait pas beaucoup le matin Je suis très content pour ses propriétaires, qui ont investit beaucoup d’argent pour avoir ce cheval. Pour l’instant, Prince of Lir va rester sur 1.000m. C’est une distance idéale pour lui. »

Prince of Lir provient de la breeze up de Doncaster où il a été acquis pour 170.000 livres. Il apporte donc à l’étalon Kodiac (Tally Ho Stud – père de la "bombe" Tiggy Wiggy) un deuxième succès cette année à Royal Ascot après le 2ans Ardad dans les Windsor Castle Stakes (L).

 

Une famille de sprinters. Prince of Lir est né en Irlande chez Philip et Orla Hore. Il a été acheté 40.000 livres alors qu’il était yearling, à Doncaster, puis 170.000 livres lors de la breeze up de Doncaster, par Anthony Stroud et Matt Coleman. Sa mère a gagné trois courses et Prince of Lir est à ce jour son seul gagnant. Aoife (Thatching), la deuxième mère, a produit Resplendent Glory (Namid), lauréat des Champagne Sprint Stakes (Gr3). La troisième mère a donné Funny Valentine (Cadeaux Généreux), gagnant des King's Stand Stakes (Gr2 à l’époque).

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/PRINCEofLIR.pdf