"king’s stand" contre "diamond jubilee" avec les 3ans pour arbitres

Autres informations / 09.07.2016

"king’s stand" contre "diamond jubilee" avec les 3ans pour arbitres

NEWMARKET JULY (GB), SAMEDI

DARLEY JULY CUP (Gr1)

"King’s Stand" contre "Diamond Jubilee" avec les 3ans pour arbitres

Le Darley July Cup (Gr1) est souvent le meilleur sprint de l’année en Europe et, cette année encore, l’épreuve s’annonce passionnante. On retrouve en effet la plupart principaux protagonistes des trois Grs1 sur le sprint de Royal Ascot : les King’s Stand Stakes (Gr1 – Profitable), les Diamond Jubilee Stakes (Gr1 - Twilight Son) – la "ligne" de Signs of Blessing (Invincible Spirit) – et le Commonwealth Cup (Gr1 – Quiet Reflection), réservé aux seuls 3ans. À ceux-là s’ajoute le pensionnaire d’Aidan O’Brien Air Force Blue (War Front), qui cherche à rebondir sur le créneau du sprint après avoir échoué deux fois dans les classiques sur le mile.

Des "FR" en embuscade. Deux chevaux élevés en France et ayant été "formés" dans l’Hexagone sont en piste pour ce July Cup. Le premier est Goken (Kendargent), qui appartient toujours à Guy Pariente et est sous la responsabilité de Kevin Ryan. À Royal Ascot, Goken a été la "grosse note" des "King’s Stand", terminant très fort à la troisième place après avoir dû slalomer. Il est possible que les deux cents mètres de plus à parcourir ici soient un avantage pour lui. Toutefois, n’oublions pas qu’il est très dur de revenir de l’arrière-garde à Newmarket July, la phase finale se déroulant en montant.

L’autre "FR" est Suédois (Le Havre), élevé au haras de la Cauvinière. Il a bien couru dans les "Diamond Jubilee", terminant cinquième dans une arrivée qui s’est jouée dans un mouchoir de poche. Une revanche sur le lauréat de ce Gr1, Twilight Son, est donc possible pour Suédois, tant les écarts étaient minimes le 18 juin à Ascot.

Air Force Blue comme Dream Ahead. En 2011, le July Cup avait vu la victoire d’un très bon 3ans, Dream Ahead (Diktat). Il s’était reconverti sur le sprint après avoir prouvé ses limites de tenue à l’occasion des St James’s Palace Stakes (Gr1). Dream Ahead avait également le désavantage d’appartenir à une génération d’exception sur 1.600m, dominée par l’inoubliable Frankel. Air Force Blue, comme Dream Ahead en son temps, cherche son salut sur le sprint. Il était considéré en fin d’année 2015 comme le meilleur 2ans vu depuis bien longtemps mais, cette année, il a vraiment déçu par deux fois, dans les 2.000 Guinées de Newmarket, puis dans les 2.000 Guinées d’Irlande (Grs1). Si ces défaites sont dues notamment à un problème de distance et de rythme de course, Air Force Blue peut tout à fait rebondir ici.

L’autre 3ans à suivre ici est évidemment Quiet Reflection (Showcasing), qui a gagné à Royal Ascot le Commonwealth Cup dont elle était la grande favorite. Elle tente de confirmer face à ses aînés et se lance à la conquête du même doublé que le champion Muhaarar (Oasis Dream), lauréat sur le fil l’an dernier de ce July Cup.