Magnanime, ballydoyle et coolmore défient catch a glimpse

Autres informations / 09.07.2016

Magnanime, ballydoyle et coolmore défient catch a glimpse

BELMONT PARK (US), SAMEDI

Les Européens en force à Belmont Park

Samedi, à Belmont Park, les chevaux européens seront présents en force afin de disputer les Belmont Derby Invitational Stakes et les Belmont Oaks Invitational Stakes (Gr1). Cette dernière épreuve sera particulièrement à suivre, avec la présence de la française Magnanime et celles des deux représentantes d’Aidan O’Brien ayant disputé le Prix de Diane Longines (Gr1), Coolmore et Ballydoyle.

BELMONT OAKS INVITATIONAL STAKES (GR1)

Magnanime, Ballydoyle et Coolmore défient Catch a Glimpse

Elles sont treize au départ des Belmont Oaks Invitational Stakes, Gr1 disputé sur 2.000m. Trois pouliches sont entraînées en Europe. Magnanime (Elusive City), représentante du haras d’Etreham entraînée par Fabrice Chappet, a fait le voyage, tout comme les deux pensionnaires d’Aidan O’Brien, Ballydoye (Galileo) et Coolmore (Galileo).

Magnanime reste sur une cinquième place dans le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), à la suite de sa victoire dans le Prix Finlande (L). En classe pure, elle est en dessous d’une Ballydoyle. Cependant, cette pouliche maniable et aimant aller devant devrait se plaire sur l’année de Belmont. Le seul bémol est son 11 dans les stalles : si elle veut mener, il lui faudra faire un vrai effort pour tenter de prendre la tête et elle risque de le payer pour finir. Elle est associée à Julien Leparoux.

Il sera intéressant de revoir Coolmore et Ballydoyle en piste. Les deux pouliches restent respectivement sur une cinquième et une sixième place dans le Prix de Diane Longines. Il faut noter que ces Belmont Oaks Invitational Stakes ont été préférés aux Falmouth Stakes (Gr1) pour Ballydoyle. Ballydoyle est une pouliche plutôt maniable et elle devrait s’adapter à Belmont, tout en y trouvant une piste rapide comme elle les aime. Elle n’a pas été très heureuse à Chantilly et peut renouer avec le succès. Coolmore, quant à elle, avait signé l’une des meilleures performances de sa carrière dans le "Diane", où elle avait conservé la cinquième place après avoir mené. Il lui sera difficile de prendre la tête de la course cette fois-ci, ayant hérité du 13 dans les stalles. Elle peut conserver une place.

Ce n’est cependant pas gagné d’avance pour les pouliches européennes, car, face à elles, il y aura Catch a Glimpse (City Zip), la meilleure pouliche américaine de 3ans sur le turf. La partenaire de Florent Géroux ne compte qu’une victoire de Gr1, à 2ans, dans le Breeders’ Cup, où elle battait déjà des européennes dont Alice Springs. C’est logique, car le programme américain ne regorge pas de Gr1 sur le turf, surtout pour les 3ans. Il est délicat d’utiliser Alice Springs comme témoin pour faire une ligne entre Ballydoyle et Catch a Glimpse, les courses européennes et américaines étant bien différentes. En tout cas, sur le papier, la victoire devrait se jouer entre ces deux-là.