Mate story s’offre le premier frankel français pour ses débuts

Autres informations / 10.07.2016

Mate story s’offre le premier frankel français pour ses débuts

CLAIREFONTAINE, SAMEDI

PRIX DE LA VILLE DE VAUVILLE (F)

Mate Story s’offre le premier Frankel français pour ses débuts

Mate Story (Makfi) s’est imposé dans un bon style pour ses premiers pas dans le Prix de la Ville de Vauville (F), épreuve ayant rassemblé dix inédits. Le représentant d’Aleyrion Bloodstock a remporté l’épreuve de deux longueurs, après avoir évolué aux avant-postes, accélérant bien en étant calé contre la lice extérieure. Il devance Last Kingdom (Frankel), le tout premier produit de Frankel à apparaître sur un hippodrome français. Ce représentant du Prince Faisal court bien, en se montrant bébé. Il a manqué son départ, voyageant en dernière position, et a ensuite produit son effort un peu isolé en pleine piste. Il faudra le revoir. Il devance Parauari (Lawman), troisième à deux longueurs.

Mate Story est un pensionnaire de David Smaga, lequel a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un poulain qui a de la classe. Je pense qu’il va pouvoir monter les échelons petit à petit. Je crois que j’ai touché quelque chose de pas mal. »

La souche de Linamix. Élevé par Aleyrion Bloodstock et Jean-Etienne Dubois, Mate Story est un fils de Makfi et de Tierra Luna (Giant’s Causeway), gagnante d’une course en plat. Mate Story est son troisième produit et son deuxième gagnant. La deuxième mère est Luna Wells (Sadler’s Wells), gagnante d’un Prix Saint-Alary (Gr1). Elle a donné Cat Junior (Storm Cat), gagnant du Burj Nahaar (Gr3). La troisième mère est Lunadix, qui n’est autre que la mère de Linamix. Elle est aussi à l’origine de Lunafairy, Luazur ou encore Lorymaya.