LES ENTRAÎNEURS FRANÇAIS INSTALLÉS AUX ÉMIRATS ARABES UNIS - Éric Lemartinel - entraîneur à Al Asayl, le centre d’entraînement privé de la casaque présidentielle du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

10.03.2017

LES ENTRAÎNEURS FRANÇAIS INSTALLÉS AUX ÉMIRATS ARABES UNIS - Éric Lemartinel - entraîneur à Al Asayl, le centre d’entraînement privé de la casaque présidentielle du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

The French Purebred Arabian. – Comment jugez-vous la performance de vos deux pensionnaires, Mahbooba et RB Dixie Burning, dans l’Al Maktoum Challenge Round III (Gr. I PA) ?

Éric Lemartinel. – Mahbooba (9e) est une nouvelle fois partie lentement, et sur la piste de Meydan, il est trop difficile de revenir de l'arrière, surtout avec toutes les projections. Il va falloir lui apprendre à sortir des boîtes de la façon appropriée. Quant à RB Dixie Burning (5e), elle a été mise dans la boîte à l’entrée de la ligne droite par Handassa et n’a jamais pu sortir. Ensuite, elle s'est retrouvée derrière deux chevaux qui n’avançaient plus et ne pouvait pas passer. Elle aurait pu finir deuxième, au pire. Elle n’a pas pris dur en tout cas. Nous allons lui faire courir le Dubai Kahayla Classic. Mahbooba, elle, va retourner sur le gazon d’Abu Dhabi. Elle y disputera l’Emirates Championship (Gr. I PA) le 19 mars prochain.

Quel bilan faites-vous de votre saison ?

 Je suis actuellement deuxième au classement des entraîneurs, mais il reste quelques réunions et j’espère bien gagner encore des courses pour finir premier. Nous avons remporté de belles épreuves, hormis début décembre où les chevaux ont été un peu moins bien. Nous avons gagné la Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Jewel Crown (Gr. I PA) mais n'avons pas été chanceux dans la President Cup (Gr. I PA). Nous réalisons une belle saison, avec plus de gagnants que l’an dernier, et cela fait du bien.

Avez-vous dans vos boxes de jeunes chevaux que vous estimez particulièrement ?

Oui, j’ai quelques 3 ans qui vont devenir pas mal l’an prochain, notamment Amwaj FR (Abu Alemarat), Tahany FR (Munjiz) et Mawahib FR (Abu Alemarat). Ils ont fini tous les trois dans cet ordre dans l’Arabian Triple Crown Round I (Listed PA), mais ils sont tombés sur un os avec Maisoor GB (Burning Sand). J’ai également Darius du Paon FR (No Risk Al Maury) qui reste sur deux victoires consécutives sur le dirt d’Al Ain.