LE MAGAZINE - Device et deux 4ans sur le devant de la scène à Auteuil

Courses / 27.03.2017

LE MAGAZINE - Device et deux 4ans sur le devant de la scène à Auteuil

 

Par Christopher Galmiche

La réunion dominicale d’Auteuil a été particulièrement intéressante avec la victoire de Device (Poliglote) dans le Prix Hypothèse (Gr3) et les succès de Saint Calvados (Saint des Saints) et Dalahast  (Ballingarry) respectivement dans les Prix Virelan et Le Touquet. Retour sur les performances de ces trois chevaux.

PRIX HYPOTHÈSE (GR3)

La neuvième symphonie de Device

En prélude au Prix Hypothèse (Gr3), certains observateurs se plaignaient que les Groupes en haies réunissaient toujours les mêmes chevaux, sous-entendant que c’était ennuyeux. Mais, premièrement, c’est la grande force de l’obstacle que de pouvoir attirer les mêmes chevaux plusieurs fois dans l’année sur plusieurs saisons. Deuxièmement, on ne peut pas faire la fine bouche quand on a dans ces épreuves des chevaux comme Device (Poliglote), Alex de Larredya  (Crillon) et Blue Dragon  (Califet) qui sont de vrais champions ! D’autant plus qu’il y a eu une période de creux sur les haies, avant qu’ils n’arrivent.

Device est un crack, il n’y a pas d’autres mots pour le décrire puisqu’il a signé dans le Prix Hypothèse son neuvième succès de Groupe. Déposer l’opposition en quelques foulées ou venir gagner à la lutte : il sait tout faire. Dimanche, c’est la seconde option qui a été nécessaire pour l’emporter. Il nous a montré une nouvelle facette de son talent et il faudra être fort pour le battre dans la Grande Course de Haies (Gr1). Le plus atypique est que son frère, So French (Poliglote), partira parmi les favoris du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), si tout va bien pour lui jusque-là. Dans l’histoire d’Auteuil, il n’est pas arrivé souvent que deux frères dominent sur les haies et le steeple la même année. Voilà un bon angle pour expliquer les courses d’obstacle à nos amis journalistes généralistes au moment du Grand Steeple, et donc un bon moyen de promouvoir l’obstacle ce printemps à Auteuil, en l’absence de Milord Thomas (Kapgarde).

Du Prix Hypothèse, il faut retenir aussi que Saint Call  (Saint des Saints) a atteint un niveau qu’il n’avait encore jamais approché. Faire galoper Device n’est pas donné à tout le monde et le représentant de l’écurie Sagara peut devenir une recrue de choix sur les haies. Blue Dragon a mieux sauté ce dimanche et c’est encourageant. Sans sa faute à l’avant-dernière haie, peut-être aurait-il gagné ? D’autant qu’il portait 71 kilos. Quant à Alex de Larredya, il a fait une rentrée propre, peut-être en dessous de ce que l’on pouvait attendre, mais lui aussi portait 71 kilos. Et il a été devancé par trois chevaux ayant déjà couru.

PRIX VIRELAN

Saint Calvados réussit son test à Auteuil

Saint Calvados (Saint des Saints) était l’une des attractions de la réunion de dimanche à Auteuil. On attendait beaucoup de ses débuts parisiens car ses deux premiers succès à Fontainebleau et Cagnes-sur-Mer, même acquis contre une opposition faible, avaient été très plaisants. Fidèle à sa tactique de prédilection, il est allé devant et a emmené le peloton à un rythme très sélectif. À la fin, il a trouvé les ressources pour repousser Dica de Thaix (Voix du Nord), le seul à pouvoir le suivre. Sa victoire a été séduisante et cette fois, face à des rivaux de valeur, il possède une vraie course référence.

Par le passé, le Prix Virelan a révélé des chevaux de Groupe comme Saint Goustan Blue (Blue Brésil), Off by Heart (Kapgarde), Katenko  (Laveron) et Rock Noir  (Mansonnien). Saint Calvados a certainement les moyens d’atteindre ce niveau. Mais il devra pour cela se montrer moins allant car sa fougue pourrait lui jouer des tours face à des chevaux de Groupe. Le Prix de Marsan (L) pourrait être un bon test avant les Groupes pour lui, même s’il devra rendre du poids. Car l’affrontement avec De Bon Cœur  (Vision d’État) et D’Vina  (Smadoun) sera un vrai combat. En revanche, si ces deux pouliches sont absentes d’une préparatoire au Prix Alain du Breil (Gr1), Saint Calvados a le profil pour en profiter pleinement.

PRIX LE TOUQUET

Dalahast  s’offre Burn Out

Pendant du Prix Virelan sur le steeple, le Prix Le Touquet a révélé également un bon élément : Dalahast  (Ballingarry). Le poulain de Magalen Bryant a gagné très aisément le Prix Rivoli pour sa découverte d’Auteuil. Le terrain était lourd et l’opposition largement à sa portée. Il revenait de Pau et sa forme avait pu jouer dans son succès. Ce dimanche, ce n’était plus la même histoire. La piste était plus rapide et il fallait battre Burn Out  (Saddler Maker), un cheval de Groupe. Dalahast est parti de loin à la rivière et au gros open-ditch. Face à Burn Out, ce genre de petites erreurs auraient pu lui coûter cher. Mais le pensionnaire de Philippe Cottin a su réagir et repartir à la fin. De son côté, Burn Out a comblé pas mal de longueurs depuis la piste intérieure jusqu’au poteau et a penché à gauche pour finir. Il a donc des excuses.

Dalahast n’en demeure pas moins un bon cheval, capable d’aller avec l’élite et de gagner des Groupes lorsque Edward d’Argent (Martaline) ne sera pas là. Ce dernier paraît dur à "prendre" et la promotion des steeple-chasers de 4ans est très bonne. Outre Edward d’Argent, un poulain comme Dalko Morivière (Balko) est en mesure de faire de grandes choses cette année.