PRIX CARVIN (D) - Law Diva ajuste Mon Bisou

Courses / 31.03.2017

PRIX CARVIN (D) - Law Diva ajuste Mon Bisou

MAISONS-LAFFITTE, VENDREDI

 

PRIX CARVIN (D)

Law Diva ajuste Mon Bisou

Belle pouliche, bien née, Law Diva (Lawman) s’est imposée tout à la fin dans le Prix Carvin (D), épreuve sur les 1.600m ligne droite de Maisons-Laffitte. La représentante de Robert G. Schaedle a bien sprinté pour finir, mais elle a aussi profité des "divagations" de Mon Bisou (Pour Moi), l’animateur de la course. Confié à Isis Magnin, Mon Bisou a en effet fait preuve d’un peu de tempérament, penchant vers la corde dans la ligne droite. Isis Magnin n’a pas pu vraiment bouger au moment du sprint, tentant de le maintenir en ligne. Au final, Law Diva a pris une courte encolure sur Mon Bisou. Heartbeat (Lope de Vega) est troisième à une longueur.

Law Diva décroche, à 4ans, son troisième succès pour sa quatrième sortie. La pensionnaire de Nicolas Clément a très peu couru, et toujours en province, débutant au mois d’octobre 2016. C’est la deuxième fois qu’elle bat Mon Bisou, puisqu’elle l’avait devancé le 16 octobre 2016 à Lyon-Parilly. Elle n’avait pas été revue depuis sa huitième place dans une "F" à Durtal. Nicolas Clément nous a expliqué : « Nous sommes très contents de cette victoire. Law Diva a été très longue à se déclencher et elle a eu de petits problèmes. Nous l’avions débutée à Orléans, car elle faisait de grosses difficultés dans les stalles et nous avons donc cherché un départ aux élastiques. Elle monte les échelons gentiment et elle a certainement du potentiel, mais il ne faut pas la brusquer. Elle va rester dans cette catégorie pour le moment. Law Diva est vraiment très compliquée. Nous avions même pensé l’envoyer au haras cette année. Nous allons réfléchir pour la suite du programme. »

 

La sœur de Quartz et Quatorze. Élevée par le haras d’Etreham et Pontchartrain Stud, Law Diva est bien née. Elle avait été achetée 160.000 € par Tina Rau et Nicolas Clément à la vente de yearlings d’octobre 2014 Arqana. C’est une fille de Lawman et de Queseraisjesanstoi (Rainbow Quest), laquelle a donné Quartz (Muhtathir), gagnante du Prix Petite Étoile (L), et Quatorze (Elusive City), gagnant du Prix Saônois (L), ainsi que du Grand Handicap de Deauville et du Grand Handicap des Flyers. On lui doit aussi No Wind No Rain (Green Tune), quatrième d’un Prix de Psyché (Gr3). La deuxième mère, Flyamore (Sanglamore), a donné Murano, gagnant d’un Prix Saraca (L). Il s’agit de la famille de Daneskaya (Danehill), gagnante du Prix d’Astarté (Gr2, à l’époque) et mère de l’étalon Six Sense (Sunday Silence), deuxième d’un Hong Kong Vase (Gr1). C’est la souche de Silverskaya (Silver Hawk), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3) et mère du bon Séville (Galileo), gagnant du Metropolitan Handicap (Gr1) et deuxième du Derby d’Irlande et du Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1).