PRIX COLONEL DE LA HORIE - CHALLENGE DE L’OBSTACLE GRAS SAVOYE HIPCOVER - Une première pour l’Irlandais Tom Hamilton

Courses / 26.03.2017

PRIX COLONEL DE LA HORIE - CHALLENGE DE L’OBSTACLE GRAS SAVOYE HIPCOVER - Une première pour l’Irlandais Tom Hamilton

AUTEUIL, DIMANCHE

PRIX COLONEL DE LA HORIE - CHALLENGE DE L’OBSTACLE GRAS SAVOYE HIPCOVER

Une première pour l’Irlandais Tom Hamilton

Le vétéran Extrême Sud (Enrique) a fait un truc pour s’imposer dans ce Prix Colonel de la Horie - Challenge de l’obstacle Gras Savoye Hipcover. Son gentleman-rider, l’Irlandais Tom Hamilton, a monté une très belle course alors qu’il découvrait Auteuil. Extrême Sud ne rencontrait pas une tache facile sous 74 kilos, et ce d’autant plus qu’il n’avait pas son terrain de prédilection. Il a mené à un rythme soutenu avec Allegro Tempo (Discover d’Auteuil), qui a ensuite cédé. Extrême Sud a vécu sur son avance, se montrant dur et résistant à l’attaque de Caresse d’Estruval (Poliglote). La représentante de Bernard Le Gentil a émaillé son parcours de fautes avant de conclure correctement. Vomero (Corri Piano) est troisième à trois longueurs et demie. Depuis 1993 (année de l’admission des cavalières), aucun gagnant du Prix Colonel de la Horie n’avait porté autant de poids (74kgs).

Un membre de l’équipe de Joseph O’Brien. Tom Hamilton décroche sa première victoire pour sa première sortie en obstacle en France. Il nous a dit : « C’est vraiment génial d’être ici aujourd’hui et de s’imposer. Je remercie tout l’entourage du cheval : ses propriétaires, son entraîneur… Je travaille actuellement chez Joseph O’Brien, où j’ai rencontré Élisabeth Allaire qui est une amie de David Cottin. C’est comme cela que j’ai obtenu la monte aujourd’hui et je les remercie tous les deux. Extrême Sud est un bon cheval. J’avais regardé quelques-unes de ses courses et j’ai fait le choix d’avancer. Il a du galop. Aujourd’hui, je signe ma 75e victoire, dont vingt ont été réalisées dans les courses officielles. Les autres ont été acquises dans des point to point en Angleterre. J’avais déjà monté en France, mais c’était il y a quelques années à Maisons-Laffitte lors d’une épreuve de la Fegentri. Je préfère l’obstacle, toute ma famille vient de ce milieu. »

Le meilleur produit de sa mère. Extrême Sud a été élevé par un de ses propriétaires, François-Xavier Delfour, et le haras du Hoguenet. C’est le septième et dernier produit référencé de sa mère, Fac Similé (Kaldoun), qui n’a couru qu’une seule fois, dans un réclamer à Évry. Fac Similé a aussi produit Good Luck Baby (Enrique), gagnante d’une "F" à Marseille-Vivaux. Extrême Sud appartient à la famille de Borromini (Henbit), lauréat du Grand Prix de Deauville (Gr2).

Sadler’s Wells
Barathea
Brocade
Enrique
Raise A Cup
Gwydion
Papamiento
EXTREME SUD (H9)
Caro
Kaldoun
Katana
Fac Simile
Indian King
Indiraji
Good to Follow