PRIX DANY SCHNEIDER (CLASSE 2) - One One One dans un canter

Courses / 24.03.2017

PRIX DANY SCHNEIDER (CLASSE 2) - One One One dans un canter

STRASBOURG, VENDREDI

 

PRIX DANY SCHNEIDER (CLASSE 2)

One One One dans un canter

Pour sa rentrée 2017, One One One (Le Havre) a réalisé une véritable promenade de santé dans le Prix Dany Schneider (Classe 2), ce vendredi à Strasbourg. Quinze longueurs ont sanctionné sa supériorité. Après avoir patienté en sixième position, il a gagné des rangs dans le tournant final et a pris aisément les commandes à 300m du poteau. Puis il s’est détaché sans être sollicité pour ajouter une deuxième victoire à son palmarès. Grâce à la décharge de Tristan Baron, One One One ne portait que 54 kilos et il trouvait une course largement dans ses cordes. Avec une Classe 2 dans la poche, il va devoir frapper à l’étage supérieur et il semble capable de monter de catégorie. C’est l’allemande Wustenlady (Rock of Gibraltar) qui a conservé la deuxième place après avoir galopé parmi les premiers.

 

Le neveu de Chineur. Coélevé par Jedburgh Stud et Cyril Humphris, One One One est un fils de Le Havre, étalon au haras de la Cauvinière, et d’Acola (Acatenango), mère de quatre vainqueurs, dont Vasiliev (Fasliyev), gagnant de quatre courses, Palmeral (Kendor), lauréat de sept épreuves et Repêchage (Gold Away) qui a enlevé une course. Deuxième mère de One One One, Wardara (Sharpo) a montré beaucoup de vitesse, gagnant les Prix Hampton et Cor de Chasse (Ls), mais se classant aussi deuxième du Prix du Gros Chêne (Gr2). Elle est la mère de Chineur, vainqueur des King’s Stand Stakes (Gr2 à l’époque) et du Prix de Saint-Georges (Gr3). Il s’agit de la famille de Dibajj (Iffraaj), lauréate du Prix du Petit Couvert (Gr3) et de Black Sea (Dubai Destination), gagnant du Prix François Mathet (L).