PRIX DE BACALAN - Les bons débuts de Boma Has

Courses / 31.03.2017

PRIX DE BACALAN - Les bons débuts de Boma Has

BORDEAUX LE BOUSCAT, VENDREDI

 

PRIX DE BACALAN

Les bons débuts de Boma Has

Boma Has (Ballingarry) faisait partie des sujets bien nés au départ du Prix de Bacalan, une épreuve pour inédits sur les haies de Bordeaux. Bertrand Lestrade a donné un bon parcours à la future lauréate qui a évolué à la corde au milieu du peloton. Un peu facétieuse au départ, la pensionnaire de Guillaume Macaire a ensuite fait preuve d’un comportement exemplaire. Sur le plat, elle est facilement venue refaire son retard sur Saint Louhann (Saint des Saints). Elle s’impose avec une encolure d’avance qui ne rend pas compte de sa supériorité. Ginnir (Desert Blanc) est proche deuxième, juste devant Saint Louhann.

 

Une petite fille d’Anaïs du Berlais. Boma Has est née chez Hamel Stud. C’est une fille de Ballingarry qui officie au haras du Grand Chesnaie. Sa mère, Boston du Berlais (Turgeon), n’a pas réussi à gagner en quatre sorties. Elle a déjà produit Bolota Has (Kapgarde) qui s’est imposée sur les haies de La Teste-de-Buch pour sa huitième sortie. Anaïs du Berlais (Dom Pasquini), la deuxième mère, a remarquablement bien produit, avec notamment Madison du Berlais (Indian River), gagnant de dix courses et deuxième du King George VI Chase (Gr1), Hilton du Berlais (Saint des Saints), lauréate du Prix André Michel (Gr3) Jameson du Berlais (Royal Charter), gagnant du Prix Santo Pietro à Auteuil (L), Shanon du Berlais (Turgeon), lauréate du Prix Renaud du Vivier à Pau (L) et Houston du Berlais (Mansonnien), deuxième des Prix Fifrelet et Santo Pietro (Ls). C’est la famille des étalons Mont Basile (Frère Basile) et Saint Preuil (Dom Pasquini).

 

   Northern Dancer
  Sadler’s Wells 
   Fairy Bridge
 Ballingarry  
   Desert Wine
  Flamenco Wave 
   Armada Way
BOMA HAS (F3)   
   Caro
  Turgeon 
   Reiko
 Boston du Berlais  
   Dom Pasquini
  Anaïs du Berlais 
   Irona