PRIX DE DINARD - Un canter de Jazz in Montreux

Courses / 29.03.2017

PRIX DE DINARD - Un canter de Jazz in Montreux

COMPIÈGNE, MERCREDI

 

On a trouvé le favori du prochain Prix Hopper (Gr3) : Jazz in Montreux (Rip van Winkle). Le poulain de Daniel-Yves Trèves était le cheval de la course dans le Prix de Dinard, préparatoire au Gr3, mercredi à Compiègne. Deuxième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), facile lauréat en steeple à Bordeaux, récemment, et crédité de deux kilos de décharge grâce à la monte de Nathalie Desoutter, il avait tous les atouts pour l’emporter. Non seulement Jazz in Montreux s’est imposé, mais en plus il l’a fait avec la manière, comme on s’y attendait. Rapidement en troisième position, il a toujours galopé avec beaucoup de gaz. Être aux avant-postes lui a permis d’éviter la triple chute qui a eu lieu au dernier passage du moyen open-ditch. Middle (Smadoun) est tombé, entraînant avec lui King Goubert (Martaline) et West Kap (Kapgarde). Les trois chevaux se sont relevés et Middle a sauté la lice de la ligne droite. Il arrivait à contre sens lorsqu’un homme de piste courageux l’a récupéré, évitant ainsi un éventuel incident.

Jazz in Montreux a pris le commandement à l’entrée de la ligne droite et Nathalie Desoutter s’est retournée avant de sauter le dernier obstacle. Sur le plat, sans avoir à s’employer, Jazz in Montreux a accéléré de lui-même. Il a fini son parcours avec énormément de ressources, dans une belle action. Le pensionnaire de François Nicolle est resté invaincu en steeple en deux sorties. À trois longueurs et demie, son compagnon d’entraînement Polygame (Poliglote) a bien fini pour conclure deuxième devant Diable d’Oudairies (Saint des Saints), allant dans le parcours et doublement fautif au dernier passage en face.

Une mère placée de Listed en plat. Élevé par Jean-François Gribomont, Jazz in Montreux est un fils de Rip van Winkle et de Back the Winner (Entrepreneur), gagnante de cinq courses plates et troisième de la Coupe des Pouliches (L). Il avait été vendu 70.000 € à Arqana, en août, alors qu’il était présenté par le haras de Montaigu. Il est le frère de trois vainqueurs, dont Rio Perdido (Oratorio), lauréat de deux gros handicaps en France et troisième de Gr3 à Newcastle en Australie. Deuxième mère de Jazz in Montreux, Good to Dance (Groom Dancer) a terminé deuxième du Prix de Royallieu (Gr2) avant de produire Murano (Royal Academy), vainqueur du Prix du Lion-d’Angers (L). Good to Beat (Hard to Beat), troisième mère de Jazz in Montreux, a enlevé un Gr3 à Saint-Cloud. Elle a donné Grand Fleuve, deuxième du Prix Ganay (Gr1) et gagnant du Prix André Baboin (Gr3).