PRIX VIRELAN - Saint Calvados ne demande qu’à bien vieillir

Courses / 26.03.2017

PRIX VIRELAN - Saint Calvados ne demande qu’à bien vieillir

AUTEUIL, DIMANCHE

 

Saint Calvados (Saint des Saints) s’est imposé quasiment de bout en bout dans le Prix Virelan. Jacques Ricou, qui le montait en remplacement de James Reveley (tombé ce samedi à Kelso), a fait le choix de laisser avancer le poulain, plutôt que de se battre avec lui. En face, Saint Calvados avait une grande avance sur ses rivaux, mais le jockey a réussi à le reprendre dans le tournant final, pour le laisser respirer. Sur le plat, le futur lauréat a contenu le retour de Dika de Thaix (Voix du Nord) pour s’imposer de deux longueurs et demie. Il y a eu ces deux chevaux et les autres, Dorémi (Alberto Giacometti) étant troisième à douze longueurs.

Un poulain encore immature. Saint Calvados reste invaincu en trois sorties en obstacle. Il effectuait une rentrée ce dimanche après avoir remporté très plaisamment le Prix Cyborg à Cagnes-sur-Mer. Il a des moyens mais doit encore apprendre : s’il continue à se montrer tendu, cela risque de devenir plus compliqué lorsque les distances vont s’allonger.

Saint Calvados est un représentant d’Armagnac Bloodstock, une entité dans laquelle on retrouve Andrew Lewis Brooks et Jean-Pierre Dubois (source France Galop). Le courtier Sean Tiernan, qui représentait les propriétaires ce dimanche, nous a dit : « Nous pensons que c’est un très bon cheval. Il était passé yearling à Arqana et nous l’avons acheté quelque temps plus tard en privé. Dès le débourrage, il a montré quelque chose. Il est encore très vert et ne demande qu’à progresser. Son jockey l’a très bien monté. C’était ses débuts à Auteuil et nous souhaitions qu’il soit monté pour lui. Sa dernière victoire à Cagnes était très plaisante mais ce dimanche, il s'agissait d'Auteuil,  un cap supérieur. Nous allons discuter entre nous du contenu de son programme futur, mais nous espérons que plein de belles choses sont encore à venir. Nous avons aussi son frère, âgé de 2ans, que nous aimons beaucoup. »

Un descendant de Maren Kassel. Élevé par Jérémy Buez, Saint Calvados est un fils de Saint des Saints, l’étalon du haras d’Étreham, et de Lamorrese (Pistolet Bleu). La jument a déjà donné Mondovi (Linda’s Lad), gagnant de deux courses, mais Saint Calvados s’annonce comme son produit le plus prometteur. La deuxième mère, Maren Kassel (Noir et Or), fut une super jument à Auteuil, où elle a remporté les Prix Sagan (L, à l’époque), Chambly et Wild Monarch (sL). Elle s’est aussi classée troisième d’un Prix Cambacérès (L, à l’époque). La troisième mère, French Free Star (Carmarthen), est gagnante du Prix de la Source (L) à Auteuil. Elle a donné l’étalon Bonnet Rouge (Pistolet Bleu).