THE TRULL HOUSE STUD MARES’ NOVICES’ HURDLE (GR2) - Let’s Dance reste invaincue cette saison

International / 16.03.2017

THE TRULL HOUSE STUD MARES’ NOVICES’ HURDLE (GR2) - Let’s Dance reste invaincue cette saison

CHELTENHAM (GB), JEUDI

 

La "FR" Let’s Dance (Poliglote) est restée invaincue pour la saison 2016-2017 en s’imposant facilement dans le Trull House Stud Mares’ Novices’ Hurdle (G2), une épreuve créée en 2016. La représentante de Rich Ricci a commis une petite faute à la dernière claie, mais elle s’est bien relancée pour s’imposer de deux longueurs devant une autre "FR", Barra (Vendangeur), une élève d’Éric Vagne. Dusky Legend (Midnight Legend) est troisième à une encolure. Titi de Montmartre (Montmartre) prend la neuvième place, courant proprement : longtemps à l’arrière dans une course ayant du rythme, elle a conclu correctement.

Let’s Dance offre un premier succès lors de ce meeting de Cheltenham à Rich Ricci, lequel a vécu un début de saison et de Festival très difficile. Le propriétaire a déclaré : « Nous sommes un peu en retard à la fête mais nous avons ramené la musique ! Elle a grandi et s’est épaissie. C’est génial d’avoir un gagnant, un vrai soulagement ! La saison a été rude mais il n’y a pas de futur dans l’histoire et il faut continuer à aller de l’avant. »

Let’s Dance est une élève de Joseph Hayoz. Appartenant à une famille du haras du Berlais, elle est passée deux fois sur le ring d’Arqana : foal, où elle a été achetée par Wining Bloodstock Agency, moyennant 16.000 €, puis comme store 2, où elle a été achetée par Paul Basquin et ses associés de Génétique Obstacle. Entraînée par Guillaume Macaire, elle s’est classée deuxième pour sa seule sortie française, à Fontainebleau, avant d’être achetée par Pierre Boulard pour le team Mullins.

Née pour sauter. Let’s Dance est une fille de Poliglote, étalon au haras d’Étreham, et de Baraka du Berlais (Bonnet Rouge), lauréate du Prix d’Iéna (L) et six fois placée de Groupe à Auteuil. Elle est le meilleur produit de sa mère. La deuxième mère, Cindy Cad (Cadoudal), a donné Bacchus du Berlais (Saint Preuil), gagnant d’un Prix Triquerville (L), et est la deuxième mère de King du Berlais, troisième d’un Prix Jean Stern (Gr2), et de Gitane du Berlais, gagnante de Gr3 en Angleterre et troisième du Prix Questarabad (Gr3). Il s’agit de la famille du champion d’obstacle Tenerific.