AUSTRALIAN DERBY (GR1) - Jon Snow offre un essai à la Nouvelle-Zélande

Courses - International / 01.04.2017

AUSTRALIAN DERBY (GR1) - Jon Snow offre un essai à la Nouvelle-Zélande

ROYAL RANDWICK (AUS), SAMEDI

 

AUSTRALIAN DERBY (GR1)

Jon Snow offre un essai à la Nouvelle-Zélande

Le grand favori Gingernuts (Iffraaj) a déçu ses 42 propriétaires, mais la Nouvelle-Zélande a quand même gagné l’Australian Derby (Gr1) avec un autre fils d’Iffraaj, Jon Snow. Il s’agit de la septième victoire des "all black" dans les dernières dix éditions de la course. Le seul cheval capable de remporter le New Zealand Derby (Gr1) et l’Australian Derby durant ce siècle reste donc Mongolian Khan (Holy Roman Emperor), un cas particulier parce qu’il a été élevé en Australie, mais était entraîné en Nouvelle-Zélande par Murray Baker.

 

Baker, mieux que Dan Carter. Gingernuts était tout simplement dans un jour sans. Il a terminé cinquième, sans faire illusion, à plus de trois longueurs de Jon Snow, qu’il avait pourtant devancé de deux longueurs et demie il y a quatre semaines, lors du New Zealand Derby. Jon Snow, tout de suite parmi les premiers, a dominé, pour finir, le courageux Harper’s Choice (Street Cry). L’entraîneur Murray Baker a remporté son quatrième succès dans l’épreuve, après ceux de Nom de Jeu (Montjeu), It’s Dundeel (High Chaparral) et Mongolian Khan. Il a une réussite de 66,6 % puisque Jon Snow était son sixième partant.

 

Un bon achat. Jon Snow n’avait coûté que 65.000 NZ$ à la Select Sale de Karaka et c’est le premier produit d’Orinda (O’Reilly), gagnante de deux courses et petite-fille de la championne Solveig (Imposing), lauréate de trois Grs1. Le poulain – oui, il est encore entier ! – a augmenté ses gains à 1.450.294 AU$.