Derby Trial, le réveil de Cracksman

International / 25.04.2017

Derby Trial, le réveil de Cracksman

Le nom de la course, Derby Trial, est trompeur. Le dernier lauréat qui s’est imposé à Epsom fut Blue Peter (Fairway) en 1939, mais cette préparatoire sur 2.000m, qui se dispute mercredi à Epsom, était alors nommée Blue Riband Trial. John Gosden n’est pas superstitieux et il n’hésite pas à courir ce mercredi Cracksman (Frankel), son cheval de Derby d’après les bookmakers. Le poulain, qui a gagné de façon impressionnante lors de ses débuts, en octobre à Newmarket, peut découvrir avec 38 jours d’avance les pièges du Tattenham Corner. L’entraîneur, qui a gagné ce Trial quatre fois, a expliqué : « Cracksman est là pour apprendre parce qu’il est encore très bébé. Il est très calme, même un peu endormi, au contraire de beaucoup d’autres Frankel. Une course à Epsom peut apprendre beaucoup de choses à un poulain. »

John Gosden a un autre de ses pensionnaires "une course, une victoire" au départ. Il s’agit de Tartini (Giant’s Causeway), qui s’était réveillé au dernier moment pour arracher la victoire fin octobre à Nottingham. D’après l’entraîneur, ce représentant de Georges Strawbridge, qui sera monté par Robert Tart, est un cheval de St. Leger plutôt que de Derby. Godolphin a deux représentants et le plus intéressant est Youmkin (Street Cry), qui a ouvert son palmarès le même jour et sur le même parcours que Tartini.