Kensai vers le Derby italien

Courses - International - Élevage / 10.04.2017

Kensai vers le Derby italien

 Kensai (Jukebox Jury) a passé son test pour le Derby avec mention très bien dans le Prix La Force (Gr3), dimanche à Chantilly. Le représentant de WE Bloodstock n’est pas engagé dans le Prix du Jockey Club (Gr1) ni même à Epsom. Son objectif est le Derby italien (Gr2), à l’affiche le 21 mai à Capannelle. Simone Brogi pourrait devenir le premier membre de la famille à décrocher ce classique. Son grand-père, Lorenzo, son père, Fabio, et Roberto Brogi, le frère de Lorenzo, ont gagné à plusieurs reprises toutes les grandes courses de Rome. Mais il leur manque ce Derby.

L’école de la province. Kensai a découvert Chantilly dimanche. C’était la sixième course d’une carrière commencée à la mi-septembre à Salon-de-Provence, et qui s’est poursuivie à Cavaillon et à Angers. Il a ouvert son palmarès en décembre à Deauville, sous un épais brouillard. Il n’est pas le premier Derby prospect passé par un chemin insolite. Peter Chapple-Hyam avait façonné White Muzzle (Dancing Brave), gagnant par cinq longueurs, dans un temps record, de l’édition 1993 du Derby italien, en l’envoyant à Pontefract, Catterick et Beverley, pour lui apprendre son métier sur des parcours difficiles.

Simone Brogi y a cru dimanche : « À un moment, j’ai pensé qu’il venait gagner. Il lui a juste manqué un petit quelque chose pour finir. Il a très bien couru et a encore progressé sur sa course de rentrée à Toulouse. »  Kensai a terminé à un peu plus d’une longueur de quelques candidats sérieux au Jockey Club, et pourtant, le jeune entraîneur n’a pas de regrets de ne pas avoir engagé son poulain à Chantilly : « Je l’avais fait exprès pour ne pas tomber dans la tentation. Son objectif est le Derby italien et nous avons axé le travail sur cette course. Si tout se passe bien à Capannelle, il y a le Juddmonte Grand Prix de Paris ensuite… »

Un pedigree de tenue. Kensai est passé deux fois sur le ring d’Arqana. Il a été acheté foal pour 18.000 €, à l’amiable, par Stamina Turf, dans le lot présenté par le haras de Grandcamp, et Simone Brogi l’a acquis pour 20.000 € à la vente d’octobre.  Kensai appartient à la première production de Jukebox Jury (Montjeu), qui a gagné au niveau Gr1 l’Irish St. Leger et le Preis von Europa, en plus de ses deux succès dans le Grand Prix de Deauville (Gr2). Jukebox Jury officie au Gestüt Etzean et il a donné une douzaine de gagnants.