Des nouvelles des pensionnaires d’Henri-Alex Pantall

Élevage / 09.04.2017

Des nouvelles des pensionnaires d’Henri-Alex Pantall

Des nouvelles des pensionnaires d’Henri-Alex Pantall

Rencontré ce dimanche à Chantilly, Henri-Alex Pantall nous a donné des nouvelles de ses pensionnaires les plus en vue. Son Cesio (Zafeen) reste sur une cinquième place dans le Qatar Prix de l'Abbaye de Longchamp (Gr1). Pour sa rentrée, il va tenter de conserver son titre dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2). Son entraîneur nous a dit : « Son Cesio sera de retour pour le 4 juin à Chantilly. En 2017, il devrait aller à l’étranger. Nous cherchons une course en Angleterre. »

Yuman (Literato) a gagné deux courses avec la manière lors du meeting de Cagnes-sur-Mer avant de se classer bon deuxième du Prix Omnium II (L, 1.600m). Son entraîneur nous a dit : « Lors de sa dernière sortie, il a signé une performance intéressante. Il va se diriger vers la Listed de Toulouse [Prix F.B.A.-Aymeri de Mauleon, 1.600m, le 29 avril]. »

My Scholar (Pour Moi) reste sur une deuxième place dans le Prix Tourbillon (Classe 1) de l’estimé Recoletos (Whipper). Le poulain est engagé dans le Prix Noailles (Gr3, 16 avril) : « My Scholar a bien couru la dernière fois, mais il a un peu tiré pendant le parcours et s’est retrouvé le nez au vent à l’extérieur. Pour une deuxième sortie, c’était tout de même vraiment pas mal. Je ne sais pas encore quelle sera sa prochaine course. Il est engagé dans le Noailles, mais cela arrive un petit peu tôt. Il devrait sans problème aller sur plus long. » Indian Skies (Dubawi) est tardive. Ses deux sorties de l’année 2017 sont plaisantes et elle s’est imposée en pouliche perfectible dans le Prix Double Rose (Maiden). Son entraîneur nous a dit : « Nous allons voir pour dimanche prochain dans le Prix Pénélope (Gr3) où elle est engagée. On peut en espérer de grands progrès. Elle est également engagée en Italie. C’est une pouliche qui galope. Rien n’est défini. Les deux options sont possibles. »

Black Max (Fuissé) a montré de la fougue et des moyens par le passé. Pour sa rentrée après castration, il a gagné une course D à Saint-Cloud. Son entraîneur nous a expliqué : « La castration lui a fait du bien, mais il reste quand même assez tendu. Nous essayons de l’assagir. Étant donné qu’il consomme beaucoup, 1.600m c’est un peu le bout du monde pour lui. Il va se diriger vers le Prix Servanne (L, 1.200m), le 25 avril à Maisons-Laffitte. »