PRIX DJEBEL (Gr3) - National Defense contre les statistiques

Courses / 09.04.2017

PRIX DJEBEL (Gr3) - National Defense contre les statistiques

PRIX DJEBEL (Gr3)

National Defense contre les statistiques

Lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), National Defense (Invincible Spirit) effectue sa rentrée dans le Prix Djebel (Gr3), et le poulain de Sun Bloodstock sera bien sûr la grande attraction de cette course. Les statistiques ne sont pas pour lui : le doublé Grand Critérium-Djebel n’a pas été réussi depuis Beau Prince II… en 1955 ! Poulain allant que Pierre-Charles Boudot monte à la perfection, il se prépare sans doute plus vite qu’un sujet plus froid. Il peut offrir un premier Djebel à Christiane Head-Maarek.

Invaincu en deux sorties à 2ans, Al Wukair (Dream Ahead) avait laissé une très belle impression dans le Prix Isonomy (L). Poulain encore très bébé et très regardant, il avait gagné grâce à une accélération qui sort de l’ordinaire. Si sa rentrée satisfait son entraîneur, il pourrait être dirigé vers les 2.000 Guinées. Il constituera donc dès lundi l’opposition directe à National Defense.

Les limites de Straight Right (Siyouni) sont difficiles à cerner. Il a jusqu’à présent toujours répondu aux attentes de son entourage, et reste sur son succès dans le Prix de la Californie (L). L’opposition sera tout autre lundi, et le poulain va devoir encore monter une marche.

Très désordonné à 2ans, African Ride (Candy Ride) s’est montré plus appliqué cette année. Il a gagné le Prix Montenica (L) en bon poulain. S’il réussit à canaliser son énergie débordante (il sera en cela aidé d’un leader), il peut aller loin.

Red Onion (Fast Company) et So Elusive (Elusive City) effectuent leur rentrée après une saison de 2ans bien remplie. Le premier a fini par gagner le Prix Hérod (L) en terrain pénible. Le second débute sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget après avoir conclu son année par un succès dans une Classe 1 à Bordeaux, en terrain collant également.

Le point d’interrogation de la course est le deuxième pensionnaire d’André Fabre, Ajmal (Shamardal). Il avait bien gagné en débutant sur cette piste, avant de conclure cinquième du Prix Thomas Bryon (Gr3), en penchant beaucoup, comme s’il voulait se dérober pour rentrer aux écuries… Le poulain avait ensuite réalisé un galop public avec des œillères et était allé bien droit. Il n’aura pas cet artifice lundi.

LES ENGAGEMENTS DANS LES GROUPES

Abu Dhabi Sports Council Poule d’Essai des Poulains (Gr1) : So Elusive, Al Wukair, Ajmal, Straight Right, Red Onion, National Defense & African Ride

Prix du Jockey Club (Gr1) : So Elusive, Al Wukair, Ajmal & National Defense

2.000 Guinées (Gr1) : Al Wukair & National Defense

Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) : Al Wukair & National Defense

LE PALMARÈS

Année Lauréat Entraîneur Meilleure performance suivante

2016 Cheikeljack H.-A. Pantall 6e Commonwealth Cup (Gr1)

2015 Ride like the Wind F. Head 3e Prix du Pin (Gr3)

2014 Charm Spirit F. Head 1er Prix Jean Prat, Qatar Prix du Moulin de Longchamp, Queen Elizabeth II Stakes (Grs1)

2013 Style Vendôme N. Clément 1er Poule d’Essai des Poulains (Gr1)

2012 French Fifteen N. Clément 1er Critérium International (Gr1), 2e 2.000 Guinées (Gr1)

2011 Surfrider E. Libaud 3e Qatar Prix de la Forêt (Gr1-

2010 Makfi M. Delzangles 1er 2.000 Guinées & Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques Le Marois (Grs1)