PRIX EDMOND BLANC (GR3) - Jimmy two Times prend une autre dimension

Courses / 02.04.2017

PRIX EDMOND BLANC (GR3) - Jimmy two Times prend une autre dimension

SAINT-CLOUD, DIMANCHE

La ligue des milers français s’est trouvé un nouveau leader. Jimmy two Times (Kendargent) effectuait sa rentrée sur 1.600m, après un essai sur le mile dans la Poule. Il a prouvé qu’il était beaucoup plus qu’un cheval de vitesse. C’est un vrai miler et il a passé son test avec brio dans le Prix Edmond Blanc (Gr3), une course qui a avancé depuis le départ et dont le représentant du haras de Saint-Pair a battu le record (en 1’37’’78) depuis que le chronométrage est devenu électronique. C’est vrai, le Prix Edmond Blanc est souvent couru en terrain lourd, mais la pointe de vitesse de Jimmy two Times a marqué les esprits.

 

Un changement de vitesse qui fait la différence. Attentiste et bien posé dans la seconde moitié du peloton (ce qui est primordial pour lui qui peut se montrer allant), Jimmy two Times est venu avec beaucoup de ressources sur la ligne des premiers et a placé ensuite sa pointe de vitesse. Il a gagné en quatre foulées seulement, continuant sans faiblir jusqu’au poteau qu’il a passé en toute quiétude, trois longueurs et demie devant Dicton (Lawman). Le représentant de Robert Ng a gardé la deuxième place avec courage sous les attaques d’Attendu (Acclamation) et du favori, Kourkan (American Post).

Le mérite du chrono final revient aussi à Rakhsh (Carlotamix), qui a imposé un train soutenu pour le standard français, au point que Via Cassia (Elusive City), le cheval de jeu de Dicton, n’a pu jouer son rôle. Jimmy two Times a terminé son parcours en bouclant les 400 derniers mètres en 23’’06. C’est un tout bon temps partiel à l’issue d’une course sélective, ce que l’entourage du gris espérait.

Un programme plus ouvert. Le propriétaire du lauréat, Andreas Putsch, était aux anges : « Il nous a quelque peu surpris. Nous savions qu’il avait beaucoup progressé pendant l’hiver, surtout au niveau mental, mais d’ici à gagner de trois longueurs… Jimmy two Times a placé une sacrée pointe de vitesse et a montré qu’il tenait sans problème les 1.600m. Cela nous ouvre beaucoup plus d'options. » Le Prix du Muguet (Gr2) est, logiquement, la plus probable, mais le propriétaire n’a pas exclu une course à l’étranger : « Après ce test, on peut réfléchir. Le calendrier sur le mile est beaucoup plus riche que sur 1.300m, 1.400m. »

Dicton et son régime… Dicton a tracé un bon parcours pour sa rentrée. Pris de vitesse un moment, il a bien fini. Son entraîneur, Gianluca Bietolini, nous a confié : « Pendant l’hiver, Dicton avait pris plus de 45 kilos par rapport à son poids de l’année dernière. Aujourd’hui, il était encore 32 kilos plus lourd que l’an dernier. Il va bien sûr beaucoup progresser. Il a eu une vraie course mais pas une course dure. C’est exactement le boulot qui lui fallait. Olivier Peslier m’a dit que nous nous ferions plaisir avec lui dans les Grs1 cette année. J’espère qu’il ne se trompe pas ! Son prochain objectif est encore à décider. » 

Attendu, avec un parfum de revanche dans le Muguet. Attendu a aussi réussi son test sur la distance du mile après une saison de 3ans où il avait déjà rencontré Jimmy two Times. Il peut tenir mais il lui faudra éviter de croiser encore le chemin de "Jimmy". Pierre-Yves Bureau, manager de Wertheimer & Frère, nous a confié : « Ce que nous avons bien aimé dans sa course, c'est qu'il a vraiment tenu les 1.600m. C'est une bonne nouvelle ! S'il revient bien de sa course, il devrait aller vers le Muguet. C'est un double gagnant de Groupe, donc il faut qu'il aille courir ce genre d'épreuves. Aujourd'hui, il rendait également un kilo à Dicton et a fini à une encolure. Nous avons vraiment bien aimé la façon dont il a couru. »

Pedigree Weatherby’s : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/04/jimmytwotimes.pdf

Kendargent, plus que de la vitesse. Élevé par Francis Teboul et Jean Boniche, Jimmy two Times est le deuxième fils de Kendargent capable de s’imposer au niveau Groupe sur 1.600m ou plus. Le courtier Crispin de Moubray l’a acheté pour 65.000 € à Arqana, en octobre. Sa mère, Steel Woman (Anabaa), prise en valeur 38, a gagné une fois sur 1.600m. Elle a produit deux autres gagnants sur trois produits en âge de courir. La deuxième mère, Saperlipoupette (Highest Honor), a remporté un Gr3 en Allemagne et a pris la troisième place dans le Premio Lydia Tesio (Gr1) avant de donner sept gagnants en plat et en obstacle.

Steel Woman a une 2ans par Authorized, achetée pour 40.000 € par Crispin de Moubray à Arqana, en octobre.

   Kenmare
  Kendor 
   Belle Mécène
 Kendargent  
   Linamix
  Pax Bella 
   Palavera
JIMMY TWO TIMES (M4)   
   Danzig
  Anabaa 
   Balbonella
 Steel Woman  
   Highest Honor
  Saperlipoupette 
   Emmanuelle

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 36’’79

De 1.00m à 600m : 25’’49

De 600m à 400m : 12’’44

De 400m à 200m : 11’’55

De 200m à l’arrivée : 11’’51

Temps total : 1’37’’78