PRIX GUY HUNAULT - Mocalacato Has renoue avec le succès

Courses / 01.04.2017

PRIX GUY HUNAULT - Mocalacato Has renoue avec le succès

AUTEUIL, SAMEDI

 

PRIX GUY HUNAULT

Mocalacato Has renoue avec le succès

Mocalacato Has (Poliglote) n’avait plus gagné depuis le 29 novembre 2015, date de sa victoire dans le Prix Fifrelet (L). Arrêté pendant neuf mois, le sauteur de Robert Collet venait de faire une belle rentrée. Il a confirmé en s’imposant dans le Prix Guy Hunault, ce samedi à Auteuil. Cinq fois placé de Groupe et vainqueur du Prix Wild Monarch (L) dans sa jeunesse, Mocalacato Has avait les titres suffisants pour l’emporter ce samedi. D’abord placé dans la seconde moitié du peloton, il a gagné des rangs dans le tournant d’Auteuil pour aborder la ligne d’en face dans le groupe de tête. Il a progressé dans le tournant final et il est venu attaquer Papille d’Or (King’s Best), lequel avait relayé l’animateur Cotton Bowl (Califet), sur le plat. Dans les 100 derniers mètres, Mocalacato Has a allongé son encolure et, à la lutte, a dominé Papille d’Or de peu, mais sûrement. Entraîneur et propriétaire de Mocalacato Has, qu’il avait acheté 260.000 € à la vente d’automne Arqana, Robert Collet a déclaré : « Je pensais qu’il aurait gagné plus facilement. Après sa longue absence, cette course était un bon engagement. Courir en haies lui permet de prendre du rythme. Il sera plus à son aise en steeple, car il y a moins de rythme et il peut suivre plus facilement. »

 

Le frère de Momita Has. Élevé par Hamel Stud, Mocalacato Has est un fils de Poliglote, étalon au haras d’Etreham, et de Monika (Dernier Empereur), gagnante sur le steeple et les haies d’Auteuil. Elle a notamment enlevé le Prix Gaston Branère (L). Mocalacato Has est le frère de Momita Has (Califet), lauréate du Prix Wild Monarch (L), comme lui. Après Momita Has et Mocalacato Has, Monika a produit la 4ans Molly Has (Coastal Path), à l’entraînement chez Guy Cherel, Mocacrème Has (Saint des Saints), qui a 2ans, et Moises Has (Martaline), un yearling. Monika est le meilleur produit de sa mère, La Conversation (Always Fair). La troisième mère, Nofret (Meautry), est gagnante en plat et a donné Suppercut (Kaldoun), deuxième de Listed à Deauville, et Riquwiar (Marchand de Sable), placé de Listed en Autriche.