Les produits de Siyouma et Nova Hawk gagnent au Japon

International - Élevage / 10.04.2017

Les produits de Siyouma et Nova Hawk gagnent au Japon

Deux poulinières françaises lauréates de Gr1 ont enregistré leurs premiers gagnants ce week-end au Japon. Siyouma (Medicean), élevée par Son Altesse l’Aga Khan et achetée à la fin de son année de 3ans par Robert Jeffcock pour 220.000 €, avait remporté les Falmouth Stakes et les EP Taylor Stakes (Grs1) à 4ans, sous la férule de François Doumen. Elle a été vendue à l’amiable à Katsumi Yoshida. Samedi à Nakayama, dans un lot de maidens sur 2.000m, son premier produit, Gerifalte (Deep Impact), est arrivé à s’imposer d’une encolure lors de ses débuts, après avoir raté son départ. Poulain encore très immature, le représentant de Sunday Racing a débuté avec les œillères et il peut progresser. Siyouma est une demi-sœur de l’étalon Siyouni (Pivotal).

Une souche encore forte chez Son Altesse. Cette souche Lagardère est encore fort bien représentée dans le haras princier. En plus de la mère, Sichilla (Danehill), qui a 15ans, la jumenterie du prince inclut la gagnante de Listed et placée de Gr2 Siyenica (Azamour) qui a un 2ans, Sinnari (Oasis Dream), à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré et une yearling par Pivotal, ainsi que la 4ans Sayana (Galileo), elle aussi lauréate de Listed et placée de Groupe.

Siyouma a encore eu droit à trois rendez-vous avec Deep Impact (Sunday Silence). Elle a produit un 2ans et un yearling par le top-étalon.

En passant par Royal Ascot. Nova Hawk (Hawk Wing) a quant à elle brillé avec son premier produit, Toward Polaris (Daiwa Major), lauréat de haute lutte d’un maiden sur 1.800m dirt, dimanche à Nakayama. Nova Hawk, judicieux achat de MAB Agency pour 18.000 Gns, a débuté sous la casaque d'Ahmed Mouknass. Elle a gagné le Prix La Camargo (L) et, après des quatrièmes places dans les 1.000 Guinées et la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), elle avait terminé deuxième d’Immortal Verse XX (Pivotal) dans les Coronations Stakes (Gr1). Nova Hawk fut ensuite achetée par Teruya Yoshida et est parvenue à remporter son Gr3, le Prix Sergio Cumani à San Siro, avant de terminer sa carrière par une troisième place dans le Premio Lydia Tesio (Gr1).

Après Toward Polaris, elle a donné un mâle par Stay Gold (Sunday Silence), acheté pour 80 millions de yens (le record pour son père) par Takaya Shimakawa, à la vente J.R.H.A. de foals, en 2015. Elle a été saillie par Deep Impact en 2016.