LE SPORT PAR LE TEMPS - Excès de vitesse à Chantilly

Courses / 10.04.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - Excès de vitesse à Chantilly

Par Bruno Barbereau

Chantilly accueillait ce week-end une réunion riche de quatre Groupes, dont deux préparatoires en vue des classiques français, les Prix Vanteaux et La Force (Grs3). Le terrain était officiellement bon (3,1) mais les températures estivales l’ont certainement fait approcher du léger. Deux records ont été battus : celui du parcours des 1.800m et celui des 2.000m. L’étude des chronos de ces deux Grs3 est sans appel : les mâles sont pour le moment supérieurs aux femelles.

Un Prix Vanteaux très disputé. Le Prix Vanteaux a donné lieu à une arrivée très disputée. Bien partie de sa stalle, Vue Fantastique (Motivator) a assuré le train pendant les 600 premiers mètres. Après 800m de course, Monroe Bay (Makfi) a pris la direction des opérations en menant à un train plutôt modéré, suivie, à trois quarts de longueur, par Gold Luck (Redoute’s Choice). La marque des 600m a été franchie en 1’15’’47. C’est à ce moment-là que Monroe Bay et Gold Luck ont commencé à accélérer vivement. Hebah (Sea the Stars) figurait alors à trois longueurs de la tête, à la corde. Après une vive explication, Gold Luck l’a emporté d’une courte tête en 1’50’’21. Monroe Bay s’est inclinée dans les dernières foulées. Hebah, après avoir dû changer de ligne, a réalisé les 600 et 400 derniers mètres les plus rapides en 34’’22 et 22’’71. Elle échoue de peu et c’est la meilleure impression de la course. Le temps brut et l’accélération de la gagnante sont corrects sur ce type de terrain, mais il est fort probable qu’il faudra faire mieux pour prétendre gagner au niveau Gr1

Prix La Force, un record à la clef. Quarante-cinq minutes après les pouliches de 3ans, les poulains ont à leur tour tenté d’établir une première hiérarchie dans le Prix La Force. Sous l’impulsion du rapide High Alpha (Fuissé), les 1.200 premiers mètres de course ont été parcourus en 1’12’’68. Toujours calé à la corde, Graphite (Shamardal) a progressé dans la ligne droite pour l’emporter d’une encolure en 1’48’’27. Il bat le record de la piste de 0,33 seconde. Phelps Win (Muhtathir), qui venait de gagner son maiden à Saint-Cloud, fait mieux que figurer et progresse.

Franz Schubert (Dansili) échoue de peu à la troisième place. Encore parmi les derniers aux 600 et 400 derniers mètres, il a produit la meilleure accélération de la course : 34’’53 les 600 derniers mètres et 22’’53 les 400 derniers ! C’est le meilleur cheval de la course. Il possède toutes les qualités pour se distinguer au niveau Groupe 1.

NomTps brutL600m/sec% Acc.Sect Rating
Gold Luck110,2134,62106,1194
Monroe Bay110,2334,76105,7193
Hebah110,2534,22107,3996
Graphite108,2734,95103,26101
Phelps Win108,3135,31102,2599
Franz Schubert108,3334,53104,58103+

Cloth of Stars poursuit son ascension. Le Prix d’Harcourt (Gr2) a été marqué par un train soutenu, et Cloth of Stars (Sea the Stars), le lauréat, a battu le record du parcours en 1’58’’77. Il faut toutefois relativiser : ce parcours n’avait jusqu’à présent pas accueilli de grands champions. Le poulain de Godolphin est venu s’imposer facilement dans les derniers mètres. Il a eu deux très bonnes phases d’accélération : les 600 derniers mètres ont été couverts en 34’’30, les 400 derniers en 22’’70. Il est sans conteste le meilleur cheval que l’on ait vu ce dimanche.

Fas, toujours plus fast. Fas (Fastnet Rock) a contrôlé le Prix Sigy (Gr3), quatrième Groupe de la journée, du départ à l’arrivée. Il s’impose en 1’08’’43, de trois longueurs et demie. C’est un très bon temps brut. Malheureusement, suite à un dysfonctionnement, les temps partiels n’ont pu être livrés. On ne peut donc pas juger de son accélération. Il aurait été pourtant intéressant de les comparer avec ceux de Signs of Blessing (Invincible Spirit), lauréat en 2016 de cette course en 1’07’’87.