TJ SMITH STAKES (GR1) - Chautauqua, le champion des Championships

Courses - International / 01.04.2017

TJ SMITH STAKES (GR1) - Chautauqua, le champion des Championships

ROYAL RANDWICK (AUS), SAMEDI

 

TJ SMITH STAKES (GR1)

Chautauqua, le champion des Championships

Le vieux Chautauqua (Encosta de Lago) a volé la vedette aux milers du Doncaster Mile (Gr1), aux 2ans des Inglis Sires’ (Gr1) et aux 3ans de l’Australian Derby dans la première réunion des Championships, samedi à Royal Randwick. Favori des TJ Smith (Gr1), la course de sprinters la plus importante du meeting, le hongre de 6ans n’avait encore aucune espèce de chance à 200m du poteau. Son jockey, Tom Berry, avait déjà sorti sa cravache et était à la recherche d’un passage, alors qu’English (Encosta de Lago) venait de prendre l’avantage. Chautauqua avait encore six ou sept longueurs à refaire et une douzaine d’adversaires devant lui. C’est à 50m du poteau que Darren Flindell, le commentateur de l’hippodrome, a crié : « He can do it ! » Le gris a placé un dernier coup de reins et s’est imposé d’une tête. Il a ainsi remporté, pour la troisième année consécutive, le championnat des sprinters, ce qui est un record parce que la grande Black Caviar (Bel Esprit) n’avait gagné cette course que deux fois.

 

Déjà favori de l’Everest. Chautauqua a signé sa treizième victoire en 27 sorties – et la première sur le terrain lourd – et il a fait monter son compte en banque à 8.254.935 AU$. Il a devancé English et Fell Swoop (Not a Single Doubt), c’est-à-dire le même trio qu’en 2016, mais dans le désordre. Blake Shinn, le jockey d’English, voulait porter réclamation contre le gagnant, parce que Tom Berry a utilisé sa cravache huit fois et pas cinq comme l'impose le règlement, mais les commissaires lui ont expliqué de laisser tomber. Wayne Hawkes, qui entraîne Chautauqua avec son frère William et leur père John, a dit : « Avant le coup, je ne pensais pas gagner parce qu’en terrain lourd, il est très difficile de revenir de loin. C’est mon père qui, de son fauteuil à la maison, a décidé de la tactique. Il a dit que Chautauqua ne devait pas venir en pleine piste comme d’habitude, mais plutôt dans le cœur du peloton. La différence entre la victoire et la défaite est là. » Les bookmakers ont installé Chautauqua favori (4,6) de l’Everest, le sprint à dix millions de dollars à l’affiche le 14 octobre à Randwick.

 

Le fils d’une lauréate de Gr1. Chautauqua n’a pas été trouvé dans un chou ! Il est le fils de Lovely Jubly (Lion Hunter), qui a gagné le Magic Millions Classic à 2ans, ainsi que les Grs1 TJ Smith Classic et Sires’ Produce Stakes. Il fut racheté pour 300.000 AU$ (son prix de réserve était de 400.000 AU$) à Inglis Australian Easter Stakes, en 2012. Lovely Jubly a produit cinq autres gagnants dont London Lolly (Charge Forward), lauréate de Gr3.