DERBY SUISSE 2017 - Les français en force

International / 22.06.2017

DERBY SUISSE 2017 - Les français en force

 

La 37e édition du Derby Suisse (A) aura lieu dimanche 25 juin sur les 2.400m de l’hippodrome de Frauenfeld. Il regroupe cette année six partants, dont quatre chevaux entraînés en France : One One One (Le Havre), Rebello (Manduro), Malkoboy (Rajsaman) et Go Fast (Born to Sea). Les deux autres concurrents sont Cornwall Cottage (Lawman) pour la Suisse et Ronaldo (Scalo) pour l’Allemagne. Le Derby Suisse est une course dotée de 75.000 francs suisses (un peu plus de 70.000 €). Il sera diffusé sur Equidia à 15 h 20, dimanche.

Des lignes flatteuses pour les français. Didier Prod’homme pourra compter sur Rebello, qui reste sur deuxième place dans l’Ittlingen Derby Trial - Fruhjahrs-Preis (Gr3). Avant cela, Rebello avait conclu cinquième de Recoletos (Whipper) dans le Prix Tourbillon (Classe 1). Ce dernier a remporté brillamment le Prix Greffulhe (Gr2) avant de se classer troisième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1). Rebello avait conclu troisième de Normandy Eagle (New Approach), dans le Prix de Frauenfeld (Classe 1), épreuve française associée à l’hippodrome qui accueille le Derby Suisse.

Henri-Alex Pantall présentera deux chevaux au départ de ce Derby Suisse 2017, One One One et Malkoboy. One One One reste sur deux essais peu concluants au niveau Listed après s’être imposé dans une Classe 1 à Nantes et il redescend donc de niveau dans cette épreuve. Quant à Malkoboy, il vient de remporter son maiden dans le Prix du Pré Catelan, devant Parabellum (Dubawi). Il avait aussi terminé deuxième de Shakeel (Dalakhani), récent dauphin d’Ice Breeze (Nayef) dans le Prix Hocquart Longines (Gr2).

Nicolas Caullery aura, quant à lui, Go Fast, gagnant du Prix Indus (maiden) devant Saglawy (Youmzain) et Shakeel. Mais ce dernier n’a pas encore confirmé au niveau supérieur. Go Fast est engagé dans le Grand Prix de Paris (Gr1), tout comme Rebello.

De bons jockeys. Le Derby suisse 2017 se court après le Qipco Prix du Jockey Club et le Prix de Diane Longines (Grs1), ce qui permet d’attirer de bons pilotes. Christoph Mueller, président de l’hippodrome de Frauenfeld depuis vingt ans, nous a expliqué : « Cette année, nous avons la chance d’avoir Pierre-Charles Boudot, entre autres. Il a accepté de faire le déplacement car il a plusieurs montes pour Mroslav Wess en France et une autre pour lui ce dimanche. C’est génial d’avoir des jockeys comme lui pour s’assurer les meilleures chances. » Gérald Mossé, Fabrice Véron et Pierre Bazire seront également de la partie.

Une réunion festive. Christoph Mueller a précisé : « Le Derby suisse est l’une des neuf courses à l’affiche ce dimanche à Frauenfeld. Nous aurons aussi deux courses de trot, dont une qui sera premium. La médiatisation de nos courses est toujours un plus. Le Derby suisse est une course A, il permet ainsi au gagnant d’être dirigé vers les épreuves black types sans pénalisation. C’est aussi un tremplin pour d’autres courses en Europe. » L’hippodrome prévoit d’accueillir beaucoup de monde ce dimanche, comme l’explique Christoph Mueller : « Nous avons environ 250 invités parmi nos sponsors et nos VIP. Il y a de la musique tout au long de la journée et l’on entend souvent la Marseillaise ! C’est toujours très festif. »