GRAND PRIX DE COMPIÈGNE – 6e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - Best Fouad, le cheval parfait du Défi

Courses / 24.06.2017

GRAND PRIX DE COMPIÈGNE – 6e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - Best Fouad, le cheval parfait du Défi

GRAND PRIX DE COMPIÈGNE – 6e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L)

Best Fouad, le cheval parfait du Défi

Gagnant du Défi du Galop en 2016, Best Fouad (King’s Best) est un cheval de rêve pour son entourage. Il n’a guère qu’un point faible, celui de ne pas aimer les pistes assouplies. Mais lorsqu’il trouve son terrain, le pensionnaire de François Rohaut est très difficile à battre.

Best Fouad a encore une fois tout donné pour remporter le Grand Prix de Compiègne – 6e Étape du Défi du Galop (L). La course a eu beaucoup de rythme sous l’impulsion d’Asterina (Dalakhani), laquelle a confondu vitesse et précipitation, mais n’a pas démérité, ne cédant que dans les derniers 200m pour conclure cinquième, à deux longueurs des quatre premiers. Ces derniers ne se tiennent qu’en un peu plus d’une longueur. Venu un peu tôt en pleine piste, Best Fouad a résisté à la vague venue de l’extérieur : Traffic Jam (Duke of Marmalade) prend la deuxième place à une encolure, Chiverny (Whipper) la troisième à une encolure, et Qatari Gold (Lemon Drop Kid) la quatrième à trois quarts de longueur.

En mode guerrier. Best Fouad remporte sa deuxième victoire en 2017 dans le circuit Défi du Galop, ayant gagné Le Vase d’Argent – 3e Étape du Défi du Galop (L) en avril dernier. Entre temps, le représentant de LG Bloodstock s’est classé troisième du Grand Prix de Bordeaux (L), en rendant trois kilos à Chiverny et sur une piste certainement trop souple à son goût. Christophe Soumillon, qui montait Best Fouad, a déclaré au micro d’Equidia : « Il y a eu beaucoup de rythme durant le parcours. Nous avons dû venir en pleine piste et Best Fouad s’est montré très courageux, car nous avons pris l’avantage assez tôt. Mais il a su repousser les attaques. » Best Fouad décroche sa cinquième victoire de Listed ce samedi.

Égalité à la tête du Défi du Galop. En remportant cette étape du Défi du Galop, Best Fouad décroche six points et rejoint donc Master’s Spirit (Mastercraftsman) en tête du Défi du Galop au classement par les points. Mais Chiverny, troisième, réussit aussi une belle opération puisqu’il décroche trois points avec sa troisième place. Il en comptait douze avant le Grand Prix de Compiègne, et il s’installe donc en tête du Défi avec Best Fouad et Master’s Spirit. Au classement par les victoires, Best Fouad et Chiverny sont pour le moment à égalité, avec deux succès chacun.

La famille de Cascapedia. Best Fouad, élevé par Mahmud Mouni, a rejoint l’écurie de François Rohaut suite à son achat, pour la somme de 205.000 €, à la vente de l’Arc de Triomphe 2014. Il est le meilleur produit de Raheefa (Riverman), qui n’a couru que deux fois, en remportant une victoire sur 2.000m à Goodwood. Elle a aussi produit Rawyaan (Machiavellian), lauréat de Listed. La deuxième mère, Oogie Poogie (Storm Poogie), a donné des chevaux de Groupe en Amérique du Sud et est une fille de Cascapedia (Chieftain), lauréate de Gr1 aux États-Unis.