GRAND PRIX DE COMPIÈGNE-SIXIÈME ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - La bataille fait rage pour le Défi

Courses / 23.06.2017

GRAND PRIX DE COMPIÈGNE-SIXIÈME ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - La bataille fait rage pour le Défi

GRAND PRIX DE COMPIÈGNE-SIXIÈME ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L)

La bataille fait rage pour le Défi

Le Grand Prix de Compiègne (L), sixième étape du Défi du Galop, a rassemblé un lot de neuf partants et il pourrait d’ores et déjà s’avérer décisif pour le classement final du challenge européen. De fait, nous retrouverons au départ le leader du Défi, par le nombre de victoires, Chiverny (Whipper), vainqueur à La Teste et Bordeaux. S’il venait à gagner samedi, ce qui est possible car il aura sa distance et va sur tous les terrains, il ferait un pas de plus vers la victoire finale. Mais il devra pour cela battre de nouveau Best Fouad (King’s Best), troisième à Bordeaux en rendant trois kilos à Chiverny. Cette fois, il ne lui rendra plus qu’un kilo. À l’inverse de Chiverny, Best Fouad va découvrir Compiègne, mais il aura son terrain de prédilection. Et en cas de succès, il le rejoindrait au classement par les victoires avec un deuxième succès, après celui acquis à Toulouse. Leader au classement par points, Master’s Spirit (Mastercraftsman) ne sera pas présent sur l’hippodrome du Putois. L’occasion est donc belle pour Chiverny et Best Fouad de prendre le meilleur sur Master’s Spirit. Royal Dolois (Silver Frost) est un métronome et une nouvelle fois, il devrait prendre une place. Qatari Gold (Lemon Drop Kid) n’a pas beaucoup d’expérience, mais il a de la qualité. De plus, il a fait une bonne rentrée et sa fraîcheur pourrait être un atout. Traffic Jam (Duke of Marmalade) est raccourci pour ce Grand Prix, mais il a montré des moyens sur 2.400/3.000m. Il passera un test dans cette Listed. Asterina (Dalakhani) s’était classée quatrième du Prix Vanteaux (Gr3) 2016 et elle vient d’afficher de nets progrès sur sa réapparition. Bien placée, elle peut jouer un premier rôle. Légende vivante en République tchèque, Josef Vana déplacera, une fois n’est pas coutume, des chevaux de plat, lui que l’on a plus l’habitude de voir sur les programmes d’Auteuil. Il s’agit de deux fils de Galileo, Tamarind Cove, placé de Groupe en Italie et Timekeeper (Galileo), associé à la Cravache d’Or espagnole, Vaclav Janacek. Quant à Brave Impact (Montjeu), il monte de catégorie après s’être endurci dans les gros handicaps.

LE PALMARÈS

Année Vainqueur Entraîneur

2016 Star Victory J.-L. Dubord

2015 Simba C. & Y. Lerner

2014 Baltic Baroness A. Fabre

2013 Petit Chevalier W. Mongil

2012 Pink Gin J.-P. Gauvin