Un Palio à la sauce cantilienne

Courses / 26.06.2017

Un Palio à la sauce cantilienne

Ce samedi, plusieurs milliers de personnes s’étaient rassemblées à Chantilly pour une version locale du célèbre Palio. Comme à Sienne, cela fait neuf années que les différents quartiers cantiliens s’affrontent à l’occasion d’une course qui est devenue un véritable lieu de rencontre entre le public et les professionnels du monde hippique. Maxime Guyon, Mickael Barzalona, Pierre-Charles Boudot ou encore Vincent Cheminaud, Ronan Thomas, Ludovic Philipperon et David Cottin ont joué en épaulant les jeunes participants de la course réservée aux poneys. Certains se sont ensuite essayés aux roadcars : fait rarissime, les trotteurs ont foulé la piste cantilienne. Claude Beniada est à l’origine de cet événement. Il nous a détaillé les prémices du projet : « En tant que conseiller municipal délégué au monde hippique, dans l’équipe d’Éric Woerth, j’ai pris part à la création de cette version cantilienne du Palio. L’objectif était de mettre en place un événement populaire et convivial. La première épreuve était organisée avec l’Association des courses à poneys de madame Madamet. Chaque enfant était parrainé par un jockey. Dans la deuxième épreuve, chaque cheval portait les couleurs d’une commune de la communauté cantilienne. Cette année, pour que les élus puissent participer plus directement, cette course a été organisée avec des trotteurs, les roadcars permettant d’embarquer un passager. Certains étaient drivés par des jockeys du trot ou des professionnels du trot, comme Romain Derieux, David Bekaert, Éric Duperche, Guillaume Gillot, Damien Brault et Farid Rochette. La même épreuve de trotteurs fut organisée avec des commerçants. Enfin, une dernière épreuve, avec des chevaux de l’Afasec, a mis en scène des cavaliers d’entraînement. Chacun portait les couleurs d’un quartier. Les festivités se sont prolongées après les épreuves. Une tombola était organisée, avec une croisière à gagner, offerte par l’agence Univairmer. »