PRIX DAWN RUN (L) - The Stomp fait une pige victorieuse à Auteuil

Courses / 27.06.2017

PRIX DAWN RUN (L) - The Stomp fait une pige victorieuse à Auteuil

AUTEUIL, MARDI

 

The Stomp (Layman), le remarquable sauteur de Jean-Claude Rouget, a répondu présent pour son retour à Auteuil, en gagnant brillamment le Prix Dawn Run (L). Après avoir perdu son terrain de jeu favori d’Enghien, où il a remporté deux Prix de Besançon (L), il a enlevé le Prix Romati (Gr3), son premier Groupe, à Compiègne. Il vient d’ajouter une troisième Listed à son palmarès et sa première à Auteuil. Avec le temps, The Stomp paraît capable de faire tous les hippodromes, et vu la façon dont il a gagné ce mardi, il doit pouvoir être rallongé sans problème. Invaincu ce printemps, il a été la star de cette réunion de clôture du premier semestre à Auteuil.

Un rallongement possible qui élargit son programme. The Stomp est parti parmi les derniers et s’est rapproché au deuxième passage devant les tribunes. Il a abordé le tournant final dans le groupe de chasse derrière Maximiser (Hélissio) et Azucardel (Della Francesca), qui menaient détachés. C'est sur le plat que The Stomp, sollicité uniquement d’un coup de cravache sur l’encolure, est venu s’assurer le meilleur très aisément. Il l’a emporté devant Azucardel qui a réalisé une superbe course, trente-deux jours après avoir offert un premier succès à Auteuil à son entraîneur, Gabriel Leenders. Au regard de l’aisance avec laquelle The Stomp s’est imposé, il devrait pouvoir être rallongé à l’automne et peut être remporter un Groupe à Auteuil sur les haies. Son succès ce mardi élargit les possibilités quant à son futur programme, tout en sachant qu’il est aussi capable d’enlever la Grande Course de Haies de Compiègne (Gr3). Son entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « The Stomp a un cœur énorme, il saute comme une balle. David [Gallon, son jockey, ndlr] l’a monté aux petits oignons. C’est un cheval que l’on adore. Il est magnifique, il est beau, il répond toujours présent. Je pense que la fraîcheur a joué un petit peu en sa faveur. Dans une course comme celle-là, il faisait presque une rentrée. Son jockey m’a dit qu’il suivait sans plus de gaz que cela. Mais il a été surpris dans la ligne droite et se demandait combien il lui restait de vitesses à passer. Je pense qu’il peut maintenant être rallongé. J’ai toujours cru qu’il allait apprendre et gérer ses efforts en vieillissant ; 3.900m, c’est en principe le bout du monde pour lui, mais d’après ce que l’on voit, ce n’est pas le bout du monde. Auparavant, il coinçait toujours un peu à Auteuil entre les deux dernières haies. Il va repartir en vacances à Pau et, concernant la suite de son programme, nous verrons avec son propriétaire. »

Song and Whisper satisfait son entourage. Song and Whisper (Peintre Célèbre) était loin à l’abord du tournant final, mais il a fini vite, en épaulant son compagnon d’entraînement The Stomp. Il se classe troisième. Son entraîneur, François Nicolle, nous a déclaré : « Song and Whisper court très bien. Il sera mieux en steeple, ou alors peut-être faut-il lui mettre une paire d’œillères australiennes pour courir ces épreuves-là. » L’anglais Maximiser a conservé la quatrième place après avoir durci la course de bonne heure.

Le meilleur élément de la famille. Élevé par le haras d’Haspel, The Stomp est le fils de Layman et de Version Originale (Poliglote), gagnante de trois courses en plat. The Stomp est le seul vainqueur de sa mère et il est le meilleur produit de la famille. Une famille dont le meilleur élément était auparavant Superstar Leo (College Chapel), deuxième du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Superstar Leo est la fille de Council Rock (General Assembly), la troisième mère de The Stomp.

Halo
Sunday Silence
Wishing Well
Layman
Nureyev
Laiyl
Alydaress
THE STOMP (H7)
Sadler’s Wells
Poliglote
Alexandrie
Version Originale
Anshan
Any Colour
Council Rock