PRIX PHILIPPE PAQUET - PRIX DE LA FORÊT DE LAIGUE (Classe 1) - La belle impression d’Aiguillon face à l’expérience de Devemani

Courses / 23.06.2017

PRIX PHILIPPE PAQUET - PRIX DE LA FORÊT DE LAIGUE (Classe 1) - La belle impression d’Aiguillon face à l’expérience de Devemani

PRIX PHILIPPE PAQUET - PRIX DE LA FORÊT DE LAIGUE (Classe 1)

La belle impression d’Aiguillon face à l’expérience de Devemani

Aiguillon (New Approach) est l’un des concurrents les moins expérimentés de cette Classe 1 sur 2.400m. Il n’a couru qu’une seule fois, sur 2.100m à Chantilly. Ce jour-là, face à des chevaux plus expérimentés que lui, il s’est imposé dans un très bon style, en étant simplement sollicité aux bras par son jockey. Cette Classe 1 est donc une dernière étape avant les épreuves black-types où Aiguillon est attendu.

De la marge. Son entraîneur, Nicolas Clément, avait déclaré après ses premiers pas victorieux : « Il a beaucoup de fond (…) C’est un poulain tardif, avec lequel nous avons pris notre temps. Il sera mieux cet automne et même à 4ans (…) Nous l’aimons beaucoup, et reste à connaître sa marge de progression. Elle peut être significative, car il n’avait pas énormément de travail. » Ce poulain, qui court pour une association entre le Comte André de Ganay, Christian-Bernard Baillet, l’Écurie Skymarc et Charles-Henri de Moussac, a été acheté 210.000 € chez Arqana par Tina Rau. Il a une très belle page de catalogue. Son père New Approach (Galileo) a gagné le Derby et il a régulièrement produit des chevaux avec de la tenue. Sa mère a gagné le Prix Panacée (L, 2.400m) avant de produire cinq black-types dont Démocrate (Prix Hocquart, Gr2) et Mekhtaal (Prix d'Ispahan, Gr1 et Prix Hocquart, Gr2).

De l’expérience. Devemani (Dubawi) découvre lui aussi la distance. Mais il aura pour lui son expérience. Il reste sur deuxième place, en étant nettement battu, dans un maiden à Maisons-Laffitte. Ce jour-là, après un parcours que l’on qualifiera d’acrobatique, il lui était impossible de rattraper Milk Man (Kitten’s Joy). Depuis ses débuts, Devemani a plusieurs fois fait bonne figure dans des lots bien composés — face à Falcon Wings (Nathaniel), Glen Shiel (Pivotal) et Vue Fantastique (Motivator) —, mais il n’a pas encore réussi à passer le poteau en tête.

Des progrès. No Joy (Kitten’s Joy) s’est imposé facilement dans le Prix du Canal Saint-Martin, un maiden sur 2.400m à Chantilly. Il avait vraiment trouvé son action dans les cent derniers mètres, avant de rallier le poteau détaché d’une longueur trois quarts. Ce poulain progresse de course en course.

Changement d’entraînement. Agathonia (Street Cry) a mal couru au début du mois de mai dans le Prix de la Seine (L), après une victoire de sept longueurs sur la piste fibrée de Lingfield. Il a depuis quitté les boxes de Charlie Appleby pour rejoindre Henri-Alex Pantall. Enfin, des progrès sont attendus de la part d’Erwin Grey (Magadan). Il s’est classé quatrième en se montrant extrêmement vert et flottant pour ses premiers pas sur 2.400m à Compiègne