Le grand dimanche italien de Guillaume Macaire

International / 03.07.2017

Le grand dimanche italien de Guillaume Macaire

Guillaume Macaire a réalisé un grand dimanche à Merano, en Italie. Le professionnel charentais a signé un coup de deux, enlevant les deux Groupes de la réunion. Il s’est imposé avec Styline (Martaline), lauréate du Grand Steeple-Chase d’Europe (Gr1), et l’AQPS Défit d’Estruval (Balko), vainqueur du Premio Ezio Vanoni (Gr2). Il aurait même pu vivre l’après-midi parfaite si Sainte Saône (Saint des Saints) n’avait pas été rétrogradée de la première place dans le Premio dei Giovanni (L) sur les haies. Cette dernière a mené la course et a penché légèrement sur sa gauche sur le plat. Le deuxième n’a pas été réellement gêné et a continué dans son action, mais les commissaires ont malgré tout rétrogradé Sainte Saône qui aurait certainement conservé sa victoire en France.

Vidéo du Grand Steeple-Chase d’Europe 2017 :  https://youtu.be/FTBGO9ks4Bg

Styline sort par la grande porte. Styline a signé sa onzième victoire en vingt sorties sur la piste de Maia. Elle a donc gagné son premier Gr1 à l’occasion de la dernière sortie de sa carrière dans le Grand Steeple d’Europe. La jument d’Olivier Tricot est très allante et a apprécié le parcours italien. Fautive au grand oxer, elle a été relayée par son compagnon d’entraînement Prince Sumitas (Sumitas), avant de reprendre l’avantage après le mur. C’est à l’obstacle suivant le mur que Barbara Guenet a chuté de Prince Sumitas. Styline a continué à son rythme et a conservé sûrement l’avantage. Elle a ainsi succédé à Le Costaud (Forestier), lui aussi gagnant du Grand Steeple d’Europe pour Guillaume Macaire en 2016. Ce dernier nous a dit : « Pour réussir à Merano, il faut des chevaux très culottés et très guerriers. Il faut aussi des chevaux qui sautent vite. Sportivement, c’est un gros parcours. Les obstacles sont de très gros verts, il ne faut pas des chevaux qui ont des états d’âme, sinon ça ne fonctionne pas. Styline avait été à Waregem et c’est un peu dans l’esprit de Merano, avec des obstacles qui sont de gros verts aussi. À Royan, j’ai des obstacles qui conviennent bien à la préparation pour Merano, pour les mettre dans le moule. Styline est pleine de Bathyrhon et avait le droit de courir jusqu’à la mi-juillet. Elle part maintenant au haras. » De son côté, Prince Sumitas pourrait revenir à Merano à l’occasion du Gran Premio di Merano (Gr1).

 

Vidéo du Premio Ezio Vanoni 2017 : https://youtu.be/mjjdMGNR7cQ

L’AQPS Défit d’Estruval signe sa plus belle victoire. AQPS le plus riche à 3ans sur les obstacles français, Défit d’Estruval a gagné facilement son Gr2 à Merano dans le Premio Ezio Vanoni. Rapidement en tête avec une dizaine de longueurs d’avance, le représentant de Bernard Le Gentil a bien sauté, malgré une hésitation au gros open-ditch. Il est entré avec des ressources dans la ligne droite et s’est imposé aisément sous la selle d’Anthony Renard, qui a remporté son premier Groupe. « Défit d’Estruval est un cheval très culotté et je me doutais qu’il serait bien à Merano. » Le fils de Balko pourrait lui aussi revenir en Italie.