Quand l’économétrie vient au service des courses

Institution / Ventes / 13.07.2017

Quand l’économétrie vient au service des courses

Lundi dernier, lors du Conseil d’administration de France Galop, une première présentation du cabinet d’économétrie qui travaille depuis plusieurs mois avec les deux sociétés-mères a été réalisée. L’un des axes forts du plan stratégique du PMU est l’optimisation du calendrier et du programme des courses par rapport aux enjeux. Cet axe est logiquement celui sur lequel les sociétés de courses ont la main. Le cabinet McKinsey avait initié la démarche en élaborant un modèle économétrique permettant de prédire les enjeux selon différentes variables, et à partir d’un historique de données de 5 ans. Cette première étape avait mis en évidence un potentiel de développement important des enjeux en fonction de l’ajustement de certaines variables liées à la programmation des courses.

Pour aller plus loin, il a été décidé de faire appel à un cabinet de statisticiens, qui propose une activité de conseil aux entreprises dans des domaines variés (par exemple la valorisation des droits sportifs dans le monde du football). À partir de la masse d’informations de cinq années de courses, françaises mais aussi étrangères, le cabinet a pu construire un modèle qui permet de prédire les enjeux et d’identifier les variables les plus discriminantes. Ce travail ne s’arrête pas à l’élaboration d’un modèle : les sociétés de courses auront à leur disposition un outil de simulation qui leur permettra, une fois le calendrier des courses établi et injecté, de prévoir le potentiel d’enjeux et donc d’ajuster la programmation des courses pour arriver à un potentiel maximal. Jusqu’à présent, ce type de décisions, qui peut concerner par exemple l’ordre des courses, étaient prises de façon empirique et intuitive. L’outil informatique permettra de les rationnaliser. Il devrait être mis en place dès 2018. S’il n’est pas question de chambouler tout le calendrier des courses, qui répond à des objectifs de sélection mais aussi d’exploitation des différentes catégories de chevaux, des réglages intelligents devraient permettre de gagner en rentabilité.