PRIX DU CARROUSEL (L) - Vent de Force, avec la griffe Morrison

Courses / 22.07.2017

PRIX DU CARROUSEL (L) - Vent de Force, avec la griffe Morrison

PRIX DU CARROUSEL (L)

Vent de Force, avec la griffe Morrison

Situé entre les Prix Maurice de Nieuil (Gr2) et Kergorlay (Gr2), le Prix du Carrousel (L) permet à de bons stayers de trouver un lot généralement plus faible que ceux des deux Grs2. Tenant du titre, l’entraîneur anglais Hughie Morrison a déjà eu sous sa responsabilité de bons sprinters, mais ces dernières années, ce sont les stayers qui lui permettent de se distinguer à haut niveau. Dimanche à Maisons-Laffitte, il en présentera deux : Vent de Force (Hurricane Run) et Fun Mac (Shirocco). Vent de Force a déjà enlevé un Gr3 sur 3.200m et s’est classé deuxième du Qatar Prix Chaudenay (Gr2). Il vient de faire une rentrée honorable en terminant quatrième des Henry II Stakes (Gr3) derrière Big Orange (Duke of Marmalade), ensuite gagnant de la Gold Cup (Gr1). Certes, il était loin, mais il avait couru proprement. Pour gagner dimanche, il devra néanmoins avoir progressé. Troisième du Prix du Cadran (Gr1) 2015, Fun Mac n’aurait qu’à répéter cette course pour l’emporter. Mais il n’évolue plus au même niveau. Lord George (Sir Percy) est un bon élément de gros handicaps, mais sa tâche parait difficile pour la victoire. Autre étranger, mais allemand celui-ci, San Salvador (Lord of England) a été orienté sur les courses de stayers seulement cette année. Ses résultats sont bons et il a le profil pour finir dans les trois premiers. On conclut notre tour d’horizon des forces étrangères en citant l’espagnol Tuvalu (Shirocco). Il est entraîné par Joanes Osorio, le fils du duc d’Alburquerque, mentor de Friné (High Chaparral) et Casaca (Medicean), deux lauréates du Prix Fille de l’Air (Gr3). Ce dernier aime prendre son temps pour faire vieillir ses pensionnaires et cela lui réussit. Notamment avec Tuvalu, un cheval tardif qui n’a débuté qu’au mois d’août de ses 3ans. Cette année, il a gagné sûrement le Gran Premio de Madrid (L), une épreuve qui sourit souvent à des stayers du fait de son parcours de 2.500m très sélectif. Mais l’édition 2017 de cette épreuve était plutôt faible. Mieux vaut le juger sur sa deuxième place dans le Gran Premio de San Sebastian (A) derrière Again Charlie (Medecis), placé de Listed en France. Sur cette valeur, il peut espérer une place.

Et côté français ? Troisième des Prix de Barbeville (Gr3) et Vicomtesse Vigier (Gr2), Travelling Man (Oasis Dream) est la meilleure chance tricolore. Il n’a pas beaucoup de métier, mais du talent. Dernièrement, lorsqu’il a conclu deuxième du Prix La Moskowa (L), il a fourni une excellente fin de course. S’il refait la même chose, il ne sera pas loin de la victoire. Now we Can (Martillo) reste sur une prometteuse troisième place dans un Gr3 sur 3.200m à Belmont Park. Auparavant, il a multiplié les places dans les Groupes en France. Lui aussi fera partie des chances régulières. Galiteo (Teofilo) monte en puissance et passera un test dans ce lot. Il peut s’illustrer chez les stayers.

LE PALMARÈS

Année Vainqueur Entraîneur

2016 Nearly Caught H. Morrison

2015 Mille et Mille C. & Y. Lerner

2014 High Jinx J. Fanshawe

2013 Gaterie A. Fabre

2012 Lone Ranger A. de Royer Dupré