LE SPORT PAR LE TEMPS - Quel est le véritable niveau du Japonais qui vise l’Arc 2017 ?

Courses / 03.07.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - Quel est le véritable niveau du Japonais qui vise l’Arc 2017 ?

 

Après le forfait de Kitasan Black (Black Tide), c’est à présent Satono Diamond (Deep Impact) qui devra assumer les espoirs de tout un peuple dans le Prix de l’Arc de Triomphe 2017. Ce japonais arrivera le 18 août à Chantilly. Quelles sont ses chances pour la grande épreuve française ?

 

Par Bruno Barbereau, éditorialiste à Jour de Galop et animateur de Horse Racing Chrono

https://twitter.com/HorseRacingChro

Satono Diamond devrait dans un premier temps se présenter dans le Prix Foy (Gr2, 2.400m), le 10 septembre à Chantilly. Celui qui a été sacré meilleur poulain de 3ans japonais en 2016 compte à ce jour dix courses pour sept victoires dont deux Grs1. Ses performances précédentes nous permettent de mieux le situer.

Tout sauf un inconnu. Satono Diamond s’est notamment imposé dans l’Arima Kinen. Cette épreuve sur 2.500m est l’un des temps forts de la saison japonaise. Elle est l’une des plus populaires et forcément l’une des plus suivies de ce pays. Dans cette course, le 25 décembre 2016, Satono Diamond a battu Kitasan Black d’un nez. En mai 2016, il fut devancé de peu par Makahiki (Deep Impact) dans le Derby japonais. Ce dernier a déçu en se classant 14e de l’Arc.

Ses chances dans l’Arc. Satono Diamond n’aura aucun problème de tenue à Chantilly. Il a par ailleurs gagné en terrain souple comme en terrain très ferme. Sa prestation dans l’Arima Kinen nous permet de mieux connaître son niveau de performance. Plusieurs champions, qui ont ensuite pris la direction de la France, sont passés par cette épreuve. C’est notamment le cas d’Orfèvre (Stay Gold), de Deep impact (Sunday Silence) et de Gold Ship (Stay Gold), des chevaux qui font référence à l’international. Satono Diamond s’est imposé en 2’32’’60 et les 600 derniers mètres ont été parcourus en 35’’50. C’est une performance correcte, mais qui est éloignée de celle des noms prestigieux qui l’ont précédé au palmarès de cette épreuve. Satono Diamond peut donc espérer bien se comporter en France, mais sans viser un statut de favori.

LES LAURÉATS DE L’ARIMA KINEN QUI SONT ALLÉS DANS L’ARC
NomDateDist. (en m)/Ter.Tps brutL600m
Satono Diamond20162.500 - léger2’32’’6035’’50
Orfèvre20132.500 - léger2’32’’3036’’00
Gold Ship20122.500 - léger2’31’’9034’’90
Orfèvre20112.500 - léger2’36’’0033’’30
Deep Impact20062.500 - léger2’31’’9033’’80

Une supplémentation surprise ? Un bruit court au Japon, de manière de plus en plus insistante. Satono Crown (Marju) pourrait en effet être supplémenté. Le 25 juin, il s’est imposé dans le Takarazuka Kinen (Gr1, 2.200m).

Silver State, le secret le mieux gardé du turf japonais. Si les candidatures de Satono Diamond et de Satono Crown doivent être prises au sérieux, il est difficile de leur voir une toute première chance à Chantilly. Pourtant, les Japonais ont actuellement un véritable cheval d’Arc. Son nom ? Silver State (Deep Impact) ! Ce 4ans a la pointure des grands rendez-vous internationaux. Sa mère, Silverskaya (Silver Hawk), fut une très bonne jument sous la férule de Jean-Claude Rouget. Cette gagnante du Prix Minerve (Gr3) s’est classée huitième de l’Arc de Bago (Nashwan). Encore une ancienne pensionnaire du professionnel palois qui s’illustre au Japon en tant que poulinière ! Silver State a été éloigné des pistes pendant plus d’un an et demi, pour cause de problème tendineux. En 2017, il s’est imposé de manière spectaculaire à deux reprises. Les temps partiels qu’il a réalisés et sa capacité d’accélération sont impressionnants.

LES DEUX DERNIÈRES VICTOIRES DE SILVER STATE
DateHippodromeDist. (en m) / Ter.Tps brutL600mAcc. %
24/06/2017Hanshin1,800 - léger1’44’’5033’5104104
20/05/2017Kyoto1,800 - léger1’48’’4033’2109109

Une star en devenir ? On retrouve chez lui toutes les qualités de son père : tenue, vitesse et capacité à réaccélérer en fin de course. À l’âge de 2ans, il a signé des chronos comparables à ceux de Deep Impact au même âge (dans des conditions très proches). L’Arc de Triomphe 2017 arrive trop tôt pour Silver State. On peut rêver de le voir en France en 2018.

 

SILVER STATE  ET DEEP IMPACT À L’ÂGE DE 2ANS
NomDateDist. (en m)/ Ter.Tps brutL600m
Silver State17/10/20152.000 - léger2’01’’2032’7
Deep Impact22/01/20052.000 - léger2’00’’8033’6

Le Brivido va passer un test dans le Jacques Le Marois. Trois chevaux ont fait briller l’entraînement et l’élevage français à Royal Ascot cette année. Le Brivido (Siyouni) s’est imposé dans les Jersey Stakes (Gr3, 1.400m) après avoir été battu par Brametot (Rajsaman) dans l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains (Gr1, 1.600m). À Royal Ascot, il a trouvé un terrain bon à ferme. Ce Gr3 avait en réalité plus l’allure d’un Gr1. Archi-favori, il est passé à l’offensive assez tôt dans cette course qui a été menée à un rythme rapide. Le poulain a dû s’employer jusqu’au bout pour conserver la victoire. Il signe un excellent temps (1’25’’05). C’est le quatrième meilleur chrono de l’histoire de cette course. Le record a été établi par Mustajeeb (Nayef) en 1’24’’54. Ce dernier avait parcouru les 400 derniers mètres en 24’30, contre 24’75 pour Le Brivido. À cette heure, il existe encore un doute sur la tenue du pensionnaire d’André Fabre. Pour lui, le mile semble être l’extrême limite de ses capacités. Le 13 août, il doit prendre part au Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1, 1.600m). Cette épreuve sera donc un test et elle devrait nous permettre de savoir s’il est capable de tenir 1.600m.

LES FRANÇAIS À ROYAL ASCOT EN 2017
NomDist. (en m)/ Ter.Tps brutL400mAcc. %
Qemah1.600 - bon1’38’’3423’95102,7
Le Brivido1.400 - bon1’25’’0524’7598,2
Different League1.200 - bon1’14’’6024’3102,3

Mission accomplie pour Qemah. À Royal Ascot, Qemah (Danehill Dancer) a enlevé les Duke of Cambridge Stakes (Gr2, 1.600m). À l’issue d’une course parfaite, après avoir patienté, elle a su placer sa pointe de vitesse qui a été décisive. Elle s’impose en 1’38’’34. C’est un temps brut correct. Le record est de 1’37’’09. Il a été établi par Integral (Dalakhani) en 2014. Qemah a rempli sa mission, mais sans livrer une prestation du niveau de ce qu’elle a pu produire par le passé.

Different League prend rendez-vous avec le Morny. Après deux victoires en province, à Lyon et à Angers, Different League (Dabirsim) s’est imposée dans les Albany Stakes (Gr3, 1.200m) en terrain rapide. Elle est venue à bout de la grande favorite, Alpha Centauri (Mastercraftsman), en 1’14’’60. C’est un premier Groupe pour l’étalon français Dabirsim (Hat Trick). Le record de cette course appartient à Illuminate (Zoffany) en 1’13’’02. C’est une performance très correcte et nous avons hâte de la revoir dans le Prix Morny.