Vente de sélection de la Japan Racing Horse Association (J.R.H.A.) - Deep Impact et les juments européennes, l’alliance record

Institution / Ventes - International / 11.07.2017

Vente de sélection de la Japan Racing Horse Association (J.R.H.A.) - Deep Impact et les juments européennes, l’alliance record

Lundi, la Japan Racing Horse Association (J.R.H.A.) a donné le coup d’envoi de sa vente de sélection, qui se tient sur deux jours : les yearlings passent sur le ring le lundi tandis que les foals, traditionnellement le marché le plus fort au Japon, seront vendus mardi.

Records battus. La section des yearlings enregistrent records sur records depuis cinq ans et cette édition 2017 n’échappe pas à la règle : le prix moyen est en hausse de 18,2 %, à 39.974.537 yens (307.300 €), et le prix médian de 18 % à 29.500.000 yens (226.775 €). Le chiffre d’affaires s’établit à 8.634.500.000 yens (66.373.490 €), soit une hausse de 6,2 % par rapport à 2016 (sur le chiffre d’affaires en yens), avec un taux de vendus également en hausse, à 89,3 %.

Où l’on reparle de Listen… En 2014, le cheikh Fahad Al Thani et David Redvers avaient créé l’événement en achetant un yearling par Deep Impact et la championne européenne Listen (Sadler’s Wells) moyennant 1,88 million d’euros environ. Ce poulain nommé New World Power a ensuite été amené en Angleterre. Entraîné par David Simcock, il n’a pas été à la hauteur de son pedigree ou de son prix d’achat, évoluant actuellement dans les handicaps.

En 2017, c’est de nouveau un yearling de Listen, encore par Deep Impact (lot 107), qui a créé l’événement. Il a été adjugé 270 millions de yens, soit environ 2.076.584 €. C’est Hajime Satomi, l’homme des "Satono", qui a eu le dernier mot sur ce poulain. Hajime Satomi est l’un des plus importants acheteurs de cette vente. Parmi ses meilleurs chevaux à l’entraînement actuellement, il y a Satono Diamond (Deep Impact), gagnant du St Leger japonais et de l’Arima Kinen (Gr1) et candidat au Prix de l’Arc de Triomphe, Satono Crown (Marju), lauréat du Longines Hong Kong Vase et du Takarazuka Kinen (Gr1), ou encore Satono Aladdin (Deep Impact), sacré meilleur miler japonais au printemps en remportant le Yasuda Kinen (Gr1). Hajime Satomi a déclaré : « J’étais intéressé par deux yearlings aujourd’hui, mais l’un d’entre eux était malheureusement absent. De ce fait, bien que le prix soit plus élevé que ce à quoi je m’attendais, je n’ai rien lâché ! »

Listen a remporté le Fillies’ Mile (Gr1) durant sa carrière et s’est aussi classée deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1). Son meilleur produit est la bonne Touching Speech (Deep Impact), gagnante des Rose Stakes (Gr2) et troisième de la Queen Elizabeth II Cup (Gr1).

 

Pas d’Arc pour Satono Crown. Les rumeurs persistaient autour d’une éventuelle supplémentation de Satono Crown, vainqueur en dernier lieu du Takarazuka Kinen (Gr1) et du Longines Hong Kong Vase (Gr1) en décembre dernier, dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Son propriétaire, Hajime Satomi, a finalement annoncé qu’il souhaitait que seul Satono Diamond soit au départ le premier dimanche d’octobre à Chantilly. Satono Crown dispose de plusieurs options : rester au Japon au second semestre, ou tenter l’aventure aux États-Unis pour la Longines Breeders’ Cup Turf (Gr1) par exemple.

 

Silverskaya, avec l’effet Silver State. Silverskaya (Silver Hawk) est derrière le deuxième top price de cette section yearling, le lot 13, un fils de Deep Impact adjugé 260 millions de yens, soit 1.999.760 € environ. C’est Masaaki Matsushima, lequel se cache derrière Kieffers Co., qui s’en est porté acquéreur. Masaaki Matsushima est un acheteur récent si on considère qu’il s’est manifesté pour la première fois en 2015 lors de cette vente, mais depuis, il est régulièrement derrière les top prices de la vente. Parmi ses achats dans le passé, il y avait les yearlings par Deep Impact et Sarafina XX (Refuse to Bend) ainsi que par Deep Impact et la championne américaine Champagne d’Oro (Medaglia d’Oro), lesquels avaient passé la barre du million d’euros (en conversion), ainsi qu’un yearling par Deep Impact et Coquerelle (Zamindar) qui avait tutoyé cette barre symbolique.

Son rêve annoncé était celui de remporter le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) un jour. Après avoir acheté le fils de Silverskaya, Massaki Matsushima a expliqué : « C’est mon rêve de réaliser le rêve de Yutaka Take. C’est pourquoi j’ai acheté ce yearling. » Reste à savoir si le rêve de Yutaka Take est aussi le sien… Masaaki Matsushima et Yutaka Take sont de grands amis et travaillent ensemble. Même s’il n’y a pas de système de contrat entre un propriétaire et un jockey, Yutaka Take est considéré comme le premier jockey du propriétaire.

Entraînée par Jean-Claude Rouget pour l’E.A.R.L. Champ Gignoux, Silverskaya a remporté les Prix de Royaumont et Minerve (Grs3). C’est une élève de M3 Élevage, du haras d’Étreham et de Pontchartrain Stud. Au haras, avant d’être exportée, elle a donné Séville (Galileo), deuxième d’un Irish Derby, d’un Racing Post Trophy et du Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1). Au Japon, elle n’a pas encore donné de black type, mais c’est certainement une question de peu de temps. En effet, Silverskaya est derrière l’une des sensations locales au premier semestre. Il s’agit du 4ans Silver State (Deep Impact) : déjà excellent à 2ans, il avait dû faire l’impasse sur son année de 3ans après des problèmes physiques. Il est invaincu en 2017, à 4ans, et il devrait remporter un Groupe d’ici à la fin de l’année si ses jambes tiennent. Bruno Barbereau en avait parlé dans nos colonnes au sein d'un article de la rubrique "Le sport par le temps" : Silver State a tout pour être un cheval d’Arc.

Le troisième top price est pour le lot 53, un fils de Deep Impact et de Samitar (Rock of Gibraltar). Encore une fois, un pedigree européen… Samitar a remporté les Irish 1.000 Guineas (Gr1) et les Albany Stakes (Gr3). Elle s’est aussi classée deuxième du Fillies’ Mile (Gr1) et compte une victoire de Gr1 aux États-Unis après avoir été transférée chez Chad Brown. Ce yearling est son second produit. C’est Danox Co., l’entreprise de Masahiro Noda, qui s’en est porté acquéreur moyennant 250 millions de yens, soit environ 1.922.760 €.

Deep Impact, presque 25 % chiffre d’affaires pour 9 % des lots vendus. Katsumi Yoshida, propriétaire de Northern Farm, le plus gros consignataire de cette vente, a déclaré : « Le marché est évidemment encore plus fort que ce à quoi je m’attendais. Quinze chevaux ont atteint ou passé les cent millions de yens [environ 770.000 € et le prix de réserve maximum au Japon, ndlr]. Huit d’entre eux sont des fils de Deep Impact et les sept restants sont issus d’autres étalons. Nous avons plusieurs étalons de haut niveau et je pense que cela aide à booster le marché. Et nous avons vu de nouveaux acheteurs, ce qui est aussi un facteur pour un marché fort. »

Deep Impact reste l’étalon le plus recherché. Vingt et un de ses produits sont passés sur le ring ce lundi. Dix-neuf de ses yearlings (sur 216 vendus) ont été adjugés pour des chiffres assez vertigineux : 2.075.000.000 de yens de chiffre d’affaires (15.957.250 € environ), soit 24 % du chiffre d’affaires de la vente, pour un prix moyen de 109.210.526 yens (839.855 € environ). Le prix de saille estimé en 2015 de Deep Impact, année où furent conçus ces yearlings, était de 25 millions de yen. Le retour sur investissement sur le prix moyen est donc de 3,36 fois.

Retour du cheikh Fahad Al Thani. Cette première journée aura aussi été marquée par le retour du cheikh Fahad Al Thani, lequel ne s’était pas déplacé en 2015 et 2016, après avoir été actif en 2013 et 2014. Le cheikh Fahad Al Thani et David Redvers ont acheté deux lots lors de la journée pour les yearlings : le lot 231, une femelle par Harbinger et Luna Regalo (Admire Moon), une descendante de la matrone Air Groove, moyennant 56 millions de yens (430.355 €), et le lot 240, une femelle par Black Tide et la française Soyokaze (Monsun), moyennant 8 millions de yens (61.480 €).

Les deux hommes pourraient être plus actifs ce mardi, chez les foals, ou des envolées sont attendues avec notamment la propre sœur de la championne Gentildonna (lot 333)… Autre lot très attendu, le numéro 362, un mâle par Deep Impact et Elusive Wave (Elusive City), lauréate d’une Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). L’an dernier, un foal issu du même croisement avait fait monter les enchères jusqu’à 2.415.870 €.

Les yearlings issus de juments élevées et/ou ayant été entraînées en France
LotSexePèreMèrePère de mèreVendeurAcheteurPrix (yens)Prix (€)
5MDaiwa MajorVia MediciMediceanNorthern FarmRiichi Kondo52.000.000399.720
13MDeep ImpactSilverskayaSilver HawkNorthern FarmKieffers260.000.0001.999.760
61MHeart's CryBarancellaAcatenangoNorthern FarmYoshio Ozasa135.000.0001.037.855
67MKendargentZarusobaZamindarShadaiSanseisha30.000.000230.590
72MDaiwa MajorRéalisatriceNumerousNorthern FarmTetsue Ishikawa36.000.000279.709
82MOrfèvreBlue DanubeBahriShimoyashiki BokujoIHR15.500.000119.138
89MHeart's CryForest RainCaerleonShiraoi FarmAkio Nozaki16.000 000122.981
91MOrfèvreBelieve MeIn the WingsNorthern FarmYsuyoshi Suzuki30.000.000230.580
106MOrfèvreDarioleHighest HonorShadai FarmKawai Junji25.000.000192.150
124MJust a WayPirikaMonsunShadai FarmKaneko Makoto90.000.000691.739
145FOrfèvreLady YingKendorShadai FarmTatsuo Tanikake34.000.000261.325
185FArakanFlaming CliffsKingmamboHiroyuki TanakaNon vendue
240FBlack TideSoyokazeMonsunShadai FarmD. Redvers /Cheikh Fahad Al Thani8.000.00061.480

LES GRANDS INDICATEURS

JOUR 1 - YEARLINGS

20162017
Présentés247242
Vendus (%)217 (87,8 %)216 (89,3 %)
Prix moyen (évol.)37.468.203 yens – 324.847 €39.974.537 yens - 307.300 € (+ 18,2 %)
Prix médian (évol.)25.000.000 yens – 216.768 €29.500.000 yens - 226.775 € (+ 18 %)
C. A.8.130.600.000 yens – 70.490.545 €8.634.500.000 yens – 66.373.490 €

N.B. : Les conversions en euros prennent en compte l’évolution des taux de change d’une année sur l’autre