Deux champions sur la piste en moins de vingt-quatre heures

Courses - International / 18.08.2017

Deux champions sur la piste en moins de vingt-quatre heures

Deux champions sur la piste en moins de vingt-quatre heures

Arrogate (Unbridled’s Song), tête de liste du classement des Longines World’s Best Racehorse avec son énorme 134 décroché dans la Dubai World Cup (Gr1), doit se racheter samedi soir, à Del Mar dans le Pacific Classic (Gr1), sur 2.000m, sa vraie distance. À des milliers de kilomètres, et presque vingt heures plus tôt, Winx (Street Cry) fera sa rentrée dans les Warwick Stakes (Gr2), sur 1.400m à Randwick (Australie), face à sept adversaires qui ne peuvent même pas rêver de la battre. Pendant sa campagne de février à avril dernier, la championne a ajouté quatre succès à sa série : elle est invaincue depuis dix-sept courses et son rating est de 132. Si elle remportait en octobre son troisième Cox Plate (Gr1), celui-ci serait peut-être revu à la hausse. Si Arrogate ne retrouve pas sa verve d’hiver, il risque lui une baisse et donc, perdre sa couronne de meilleur cheval du monde…

Arrogate ou son cousin ? Le représentant du prince Khalid Abdullah vient de rater sa course de rentrée dans le San Diego Handicap (Gr2) où son cousin et remplaçant Atteint de Lenteur a terminé quatrième à plus de quinze longueurs. Le cheval que l’on a vu à Del Mar n’est même pas un proche parent du champion qui, il y a un an, avait impressionné dans les Travers Stakes (Gr1). Bob Baffert a pris sur ses épaules la responsabilité de la défaite.

Au travail ! L’entraîneur avait dit le jour après la catastrophe qu’il n’avait pas travaillé assez le cheval et il a changé de régime. Arrogate a eu trois galops sérieux après sa défaite, dont un sur 1.400m il y a onze jours. Tout seul, sans leader, le champion a dû contourner deux chevaux au petit canter en pleine piste et il a terminé en 1’25’’20, avec ses meilleures foulées. Lundi dernier, Bob Baffert lui a demandé un autre breeze, sur 800m, et Arrogate a fait son boulot en 47’’60, malgré une défense à la sortie du tournant et une petite dérobade.

Deux points d’interrogation. Si Arrogate est battu ce samedi, ce ne sera donc pas par manque de travail. Il reste deux points d’interrogation. Le premier est l’adaptation à la piste de Del Mar, un dirt assez spécial qui est très favorable aux chevaux de vitesse. C’est pour cela que Bob Baffert a décidé de le laisser sur place et de parachever la préparation avec trois galops à Del Mar. Le deuxième est la place à la corde. Arrogate a tiré le huit sur huit partants et tout au long de ce meeting, Del Mar a beaucoup favorisé les chevaux qui ont couru tête et corde.

Encore Accelerate… Arrogate retrouve à poids égal Accelerate (Lookin At Lucky), le gagnant du San Diego Handicap qui recevait alors neuf livres. Le pensionnaire de John Sadler avait déjà battu le champion lors de leurs débuts, dans une course à Los Alamitos remportée par un certain Westbrook (Congrats), qui ensuite a été castré et n’a gagné qu’un réclamer en sept sorties. Accelerate aime beaucoup Del Mar, mais sa tenue n’est pas assurée.

L’adversaire le plus dangereux pour Arrogate est Collected (City Zip), le deuxième pensionnaire de Bob Baffert qui sera monté par Martin Garcia, le partenaire du champion de tous ses galops. L’année dernière, il avait déjà tenté sa chance dans les Preakness Stakes (Gr1). Après dix mois d’absence, il a repris la compétition et il a remporté trois courses, dont les Californian Stakes (Gr2) et les Precisionist Stakes (Gr3), où il avait laissé ses adversaires à plus de quatorze longueurs. Le jockey français Flavien Prat sera associé à Curlin Road (Curlin), qui vient de gagner un Gr3 sur 2.400m et peut s’octroyer une place.